Ein starkes Zeichen gegen illegalen Artenhandel / ©: WWF

Le classement de l’horreur

Le commerce des espèces menacées est en plein essor: selon Interpol, il se négocie chaque année pour plus de 13 milliards d’euros d’espèces animales et végétales sur le marché noir. Le caractère très lucratif du commerce illégal des espèces menace fortement la biodiversité.

Pour la seule année 2012, 281 rhinocéros ont déjà été tués en l’espace de 198 jours (état: 21 juillet 2012) en Afrique du Sud. Sur notre planète, il ne reste plus que 3200 tigres vivant encore dans la nature et des milliers d’éléphants sont tués chaque année, surtout en Afrique, pour l’ivoire de leurs défenses.

Lorsque nous voyageons, nous sommes confrontés directement à cette problématique. L’achat d’un simple souvenir de vacances apporte un soutien au trafic d’espèces. Le WWF a donc élaboré un système de notation reflétant l’engagement ou l’absence d’engagement de pays clés dans la lutte contre le commerce illégal de produits dérivés issus de l’éléphant, du tigre ou du rhinocéros.

Sur la base d’un système de feux de signalisation, le rapport révèle quels pays se soucient du commerce illégal d’espèces sauvages et lesquels ne s’en préoccupent guère. Le fait est que le commerce illégal existe dans tous les pays étudiés. Mais certains Etats font preuve d’une réelle volonté de changer cet état de fait, alors que d’autres non.

Le Président du Gabon a d’ailleurs envoyé un signal fort contre le braconnage, en ordonnant que tout un stock d’ivoire confisqué soit brûlé publiquement.

Agissez maintenant

  • Pas d’ivoire dans vos valises
    Pendant vos vacances, soyez vigilants lorsque vous achetez des souvenirs destinés à durer. Le guide vous aide à faire votre choix.

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

La bataille pour les #Virunga continue! Pour sauver Bageni et les siens: http://t.co/4uPYim48MD Merci de RT http://t.co/1Hc9rDXt3c
17 Apr 2014 @WWF_Suisse