/ ©: Bella Roscher/WWF Schweiz

Happy end pour un bébé rhinocéros

Attaqué par un tigre, abandonné par sa mère et sauvé par le WWF – ce jeune rhinocéros a eu beaucoup de chance. Pour nombre de ses congénères, il en va tout autrement.
Il y a quelques semaines, des paysans indigènes de la région du Parc national de Chitwan au Népal ont trouvé un bébé rhinocéros dans un champ. Le jeune, âgé de deux à trois mois, était inconscient et saignait abondamment. Sa mère l’a certainement abandonné, croyant qu’il était mort.
Les paysans ont immédiatement contacté le NTC (National Trust for Nature Conservation au Népal) qui, à son tour, a sollicité l’aide du bureau local du WWF. Le WWF et le NTC ont lancé une opération de sauvetage commune et amené le bébé rhinocéros dans un centre de soins. Le vétérinaire a pu constater que le jeune animal avait été blessé par un tigre.
Au début, le bébé rhinocéros semblait avoir peu de chances de s’en tirer. Mais entre-temps, il se porte à merveille, pour le plus grand plaisir de l’équipe du centre de soins et du WWF Népal.

Agissez maintenant

© Bella Roscher/WWF Schweiz © Bella Roscher/WWF Schweiz © Bella Roscher/WWF Schweiz © Bella Roscher/WWF Schweiz
 / ©: zvg
Chitwan-Nationalpark in Nepal.
© zvg

Au bord de l’extinction

Les rhinocéros sont au bord de l’extinction en Asie. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le WWF lancent un appel aux gouvernements des pays abritant des rhinocéros de renforcer leur lutte contre le braconnage, le commerce illégal des rhinocéros et la destruction de leurs habitats. Les populations de rhinocéros sont en déclin partout sauf au Népal où le WWF s’engage avec succès pour une application plus stricte de la protection de la nature.

Les superstitions menacent les rhinocéros

Les derniers rhinocéros vivant actuellement sur les îles indonésiennes de Java et Sumatra comptent parmi les espèces les plus menacées sur Terre. La plus grande menace pour les rhinocéros est le commerce illégal de leurs cornes. Au Vietnam surtout, la demande pour les produits issus du rhinocéros a fortement augmenté, car selon les croyances populaires la corne guérirait les maladies. En vérité, la corne est faite de composés chimiques ressemblant fortement à ceux des ongles humains et ne possède aucune des propriétés qu’on lui prête. «Ces superstitions torpillent les grands efforts faits sur de longues années dans la protection de la nature», avertit Christy Williams, l’experte du WWF.

En août, TRAFFIC, une organisation internationale pour la protection des espèces qui surveille le commerce des animaux et plantes sauvages menacés dans le monde entier, a présenté un nouveau rapport sur le commerce illégal de rhinocéros. Le WWF et TRAFFIC ont maintenant lancé une campagne internationale contre le commerce de produits issus du rhinocéros et du tigre et de l’ivoire des éléphants. Les objectifs de la campagne sont de renforcer les lois et leur mise en application, de lutter plus efficacement contre les braconniers, de dissuader les marchands et de lancer des mesures qui diminueront la demande.
 / ©: Esmond Bradley Martin / WWF-Canon
«Medizin» die Nashornpulver enthält.
© Esmond Bradley Martin / WWF-Canon

Les derniers rhinocéros

(en allemand)


Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

Les centrales au #charbon menacées en Allemagne: http://t.co/bh0qHIhmnT #énergiesfossiles #climat
il y a 6 heures @WWF_Suisse

Votre don au WWF est déductible des impôts.