Les organisations environnementales saluent le contre-projet à l’initiative de l’USP

14 mars 2017
 
Communiqué commun

 
Le Parlement a adopté aujourd’hui un contre-projet à l’initiative de l’Union suisse des paysans «Pour la sécurité alimentaire». BirdLife Suisse, Pro Natura et le WWF Suisse saluent cette décision tournée vers l’avenir. Elle confirme la nécessité d’une agriculture mieux adaptée aux conditions locales, plus écologique et qui soutient l’actuelle politique agricole, environnementale et d’aménagement du territoire de la Confédération.

La politique de réformes qui a été lancée avec la politique agricole 2014-2017 (PA 14-17) est confirmée et renforcée par le contre-projet à l’initiative «Pour la sécurité alimentaire». Les organisations de protection de la nature et de l’environnement BirdLife Suisse, Pro Natura et le WWF Suisse considèrent cette décision comme un signal important. En particulier parce que l’agriculture écologique et adaptée aux conditions locales s’en trouve plus profondément ancrée dans la Constitution.
 
Pousser notre agriculture dans une direction plus écologique est nécessaire et urgent. Le Conseil fédéral l’a confirmé dans sa réponse au postulat Bertschy (13.4284) du 9 décembre 2016. L’agriculture suisse est intensive et produit à des niveaux record, ce qui n’est pas sans conséquence pour la nature et le paysage. La diminution de la biodiversité et de la fertilité des sols, les énormes surplus de fertilisants qui amènent les écosystèmes à basculer et le changement climatique à s’emballer, ainsi que les eaux polluées par des pesticides, ne sont que quelques-unes des conséquences de cette production intensive. Ces dégâts sont particulièrement marqués en plaine, où les habitats écologiquement intéressants ne couvrent plus que de 2,2 à 4 pour cent des terres cultivées, ce qui est beaucoup trop peu.
 
La nette décision prise aujourd’hui par le Parlement permettra d’éviter d’interminables palabres sur des principes qui auraient été à la fois inquiétantes et inutiles pour les agricultrices et les agriculteurs. Le contre-projet à l’initiative de l’Union suisse des paysans renforce la voie montrée par la PA 14-17, garantit une sécurité de planification et représente un rejet des tendances rétrogrades qui apparaissent ces derniers temps dans la politique agricole.
 
Informations supplémentaires:
François Turrian, directeur Romand, BirdLife Suisse, 079 318 77 75
Sophie Michaud, secrétaire romande et membre de la direction de Pro Natura, 077 434 64 08
Dr Daniela Hoffmann, experte agricole du WWF Suisse, tél. 076 552 18 01
agriculture de montagne
© WWF Suisse/Kurt Eichenberger

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

💚 🐼 Aujourd'hui à 17h35 sur @France5tv, les coulisses des centres de protection des #pandas: https://t.co/Bpa3ztuz7s Notre mascotte! 🐼 💚
il y a 39 minutes @WWF_Suisse

Votre don au WWF est déductible des impôts.