/ ©: James Frankham / WWF-Canon

Forêt atlantique

La forêt atlantique s’étirait autrefois tel un grand ruban vert le long de la côte brésilienne, ainsi qu’à l’intérieur du pays vers le Paraguay et l’Argentine. Aujourd’hui, de nombreuses surfaces boisées sont défrichées, et l’on trouve à leur place des surfaces de production agricole où le soja domine.
La disparition de la forêt a pour corollaire la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. Ainsi, par exemple, 90% de tous les amphibiens et 50% de toutes les espèces végétales de la forêt atlantique n’existent nulle part ailleurs sur Terre.

Le jaguar, qui illustre la diversité animale et végétale de la région, sert d’indicateur: lorsque le grand félin ne trouve plus de conditions de vie suffisamment bonnes, l’équilibre écologique est menacé dans son ensemble. De l’étendue initiale de la forêt atlantique (environ 30 fois la Suisse) ne reste qu’à peine plus de 7%. La région, qui abrite un des plus grands réservoirs d’eau douce de la planète (l’aquifère Guarani), était naguère la base de cultures indiennes variées, et elle nourrit encore une multitude de petits paysans. Cette richesse est mise en péril si l’on n’empêche pas la destruction des surfaces boisées restantes.
 / ©: Alice Eymard-Duvernay / WWF-Switzerland

Paraguay

Au Paraguay, l’ampleur de la destruction est particulièrement visible: dans certaines régions, jusqu’à 90% des forêts ont été détruites depuis le début des années 1970. La forêt est abattue et brûlée, afin de faire de la place pour les champs de soja, les exploitations industrielles, les nouvelles agglomérations et les routes. C’est ainsi que disparaît une biodiversité extraordinaire. Suite aux demandes du WWF, le gouvernement du Paraguay a promulgué un moratoire sur le déboisement.

 / ©: James Frankham / WWF-Canon

Argentine

Dans la province de Misiones, dans le nord-est de l’Argentine, la forêt tropicale d’origine a été à moitié préservée, mais la demande croissante de bois pour la fabrication de papier, et l’élevage bovin, menacent ici aussi l’habitat du jaguar. Un partenaire argentin du WWF, la fondation Vida Silvestre, défend dans cette région le maintien des surfaces boisées et leur interconnexion, la gestion durable, ainsi que la protection d’une faune et d’une flore uniques.

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

Mortalité des #abeilles: non-lieu pour Bayer http://t.co/XjdmMHS9NR via @lemondefr
il y a 16 heures @WWF_Suisse