/ ©: Cat Holloway / WWF-Canon

Asie

L’évolution démographique et la croissance économique spectaculaire que connaît le continent asiatique ont des conséquences néfastes sur l’environnement. Dans de nombreux pays, l’amélioration du niveau de vie s’accompagne d’un véritable pillage des ressources naturelles (déforestations massives, assèchement des zones humides, surexploitation des ressources du sous-sol). A long terme, la région ne pourra toutefois bénéficier de perspectives d’évolution favorables que si l’on parvient à ramener l’exploitation des ressources à un niveau raisonnable.
Tortue des marais / ©: Jeff Rotman/naturepl.com

Triangle de Corail, Asie du Sud-est

La croissance rapide de la population et de l’économie ne menace pas seulement l’exceptionnelle diversité en espèces de la mer, mais a également des répercussions négatives sur les habitants des côtes.
Le tigre a besoin de plus d'espace vital / ©: CK Wong/WWF Greater Mekong

Le Mékong

Au fil de son cours, depuis sa source dans les hauts plateaux du Tibet jusqu’à la mer de Chine du Sud, le Mékong traverse six pays: la Chine, le Myanmar (Birmanie), le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam. Son bassin s’étend sur les forêts tropicales des montagnes de l’Annam, ainsi que sur des forêts plates et inondées, des zones humides et des savanes.
 / ©: WWF China

Chine

Le rapide développement de la Chine apporte des améliorations à de nombreux habitants, mais il a aussi de graves répercussions sur l’environnement et le climat. L’avenir de la Chine influence non seulement l’économie mondiale, mais aussi les ressources globales. Le WWF désire s’assurer que la croissance chinoise future prendra un chemin qui soit en adéquation avec le développement durable.

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

Une vidéo pour réfléchir: https://t.co/6nNNuWtVwI
il y a 1 heure @WWF_Suisse