/ ©: stock.xchng

La Terre: une serre

L’effet de serre

L’effet de serre est un phénomène naturel indispensable à la vie. Sans lui, la température globale moyenne sur Terre, qui est actuellement de +15°C, avoisinerait les -18°C.
Les gaz dits à effet de serre laissent passer les rayons lumineux à ondes courtes émis par le soleil. Cette énergie est en partie absorbée par la surface terrestre, puis renvoyée en direction de l’espace sous forme de rayonnement thermique infrarouge à ondes longues. Or les gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère forment un écran qui absorbe les infrarouges et les renvoie en tous sens, y compris vers la Terre.

AGIssez MAINTENANT

L’effet de serre anthropique

L’activité humaine entraîne une augmentation de la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre. Une grande partie des rayons émis par la Terre est ainsi absorbée par les gaz à effet de serre contenus dans l’atmosphère, qui renvoie ces rayons vers la Terre, avec pour conséquence une élévation croissante de la température ambiante. Le processus naturel qui protège la vie sur Terre pourrait bien se muer en un piège mortel.
 / ©: Illustration: Nicolas d'Aujourd'hui
Effet de serre
© Illustration: Nicolas d'Aujourd'hui

Les six «gaz à effet de serre de Kyoto»

Le protocole de Kyoto désigne six gaz comme étant les principaux gaz à effet de serre anthropiques: le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), les PFC, les HFC, et l’hexafluorure de soufre (plus de détails sur les six «gaz à effet de serre de Kyoto»). L’activité humaine n’a pas d’incidence directe sur la quantité de vapeur d’eau (H2O) présente dans l’air, car celle-ci dépend principalement d’un équilibre chimique entre la Terre et l’atmosphère.

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

En 40 ans, 50% des espèces animales ont disparu selon le Rapport Planète Vivante: http://t.co/BRsqgWJGJa #LPR2014 http://t.co/q7iwzD59co
il y a 12 heures @WWF_Suisse