Plastiksack auf einem Korallenkopf, Indischer Ozean / ©: Jürgen Freund / WWF-Canon

Menaces sur la mer

Tonneaux de déchets toxiques / ©: Donald Miller / WWF-Canon

Pollution

De nombreuses activités humaines produisent des déchets tels que produits chimiques toxiques, eaux usées, huiles, engrais ou plastique, dont une partie considérable finit par arriver dans les mers du globe.
 / ©: stock.xchng

Acidification des mers

Les océans absorbent le CO2 issu de l’atmosphère. Dilué dans l'eau, le CO2 est chimiquement actif et abaisse son pH. Des conséquences négatives sur l’ensemble de l’écosystème des mers peuvent en résulter.
Bigeye trevally or Bigeye jack (Caranx sexfasciatus) congregate in schools for safety from attack ... / ©: Cat Holloway / WWF-Canon

Surpêche

Chaque année, plus de 80 millions de tonnes de poissons sont pêchées dans les océans par de gigantesques bateaux-usines, soit quatre fois plus qu’il y a 50 ans. Il en résulte que de nombreuses espèces de poissons sont surpêchées.
 / ©: Gilbert van Ryckevorsel / WWF - Canada

Pêche illégale

Très souvent, il est impossible de prouver si les poissons proviennent d'une pêche illégale. Mais les chiffres parlent pour eux! Un exemple: la France a admis avoir dépassé de 80% les quotas alloués de thon rouge D'autres espèces ne sont pas mieux loties.
Pêche accidentelle de jeunes requins: 100 millions de jeunes requins périssent chaque année dans ... / ©: WWF-Canon/ Jason Rubens

Prises accidentelles

Baleines, dauphins, requins, phoques et oiseaux marins: la pêche maritime cause chaque année des millions de tonnes de prises accidentelles. Très souvent, ces animaux marins morts, blessés ou moribonds, piégés involontairement dans les filets de pêche, sont rejetés par-dessus bord comme de simples déchets.
 / ©: Rudolf Svenson / WWF-Canon

Elevage

L’élevage de poissons et de fruits de mer pose un certain nombre de problèmes: eaux polluées par des antibiotiques et des produits chimiques, taux élevés de farines et d’huiles de poisson dans la nourriture d'élevage, destruction d'habitats marins fragiles … ce ne sont hélas que quelques exemples des préoccupations liées à la pisciculture.
Krevetten (hier Eismeergarnelen, Pandalus borealis) landen auf Platz 2. auf der Schweizer Hitliste. / ©: Erling Svensen / WWF-Canon

La consommation de poissons en Suisse

Les poissons et les fruits de mer ont la cote en Suisse. Au cours de ces dernières décennies, aucun autre secteur alimentaire n’a connu un tel envol. Quel côté obscur et quelles conséquences résultent d'une telle évolution?

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

Manger tous les aliments que l’on achète au lieu d’en jeter un tiers: 600 kg CO2 de moins par année. #forgenerationstocome
il y a 8 heures @WWF_Suisse

Votre don au WWF est déductible des impôts.