/ ©: WWF Südafrika

Des cornes en or

Une lutte acharnée s’est engagée entre braconniers et défenseurs des derniers rhinocéros. Sur le marché noir, la corne de cet herbivore se négocie à prix d’or.
Action de sauvetage spectaculaire à la fin de l’année dernière: le WWF a héliporté 19 rhinocéros endormis des collines inaccessibles de la province
sud-africaine d’Eastern Cape à la prochaine route, à 25 kilomètres de là.

Ensuite, un camion les a transportés 1600 kilomètres plus loin, dans la province du Limpopo. Une action coûteuse rendue nécessaire par l’activité
menaçante des braconniers dans le milieu originel des quadrupèdes. La chasse à la corne vient de reprendre de plus belle. Au cours des trois dernières années, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 800 rhinocéros ont été abattus rien qu’en Afrique.

La corne du pachyderme ayant la réputation, en Chine en particulier, de guérir diverses maladies – notamment le cancer – sa valeur marchande a pris l’ascenseur. L’essor économique que connaît l’Empire du Milieu fait
littéralement exploser la demande. En Asie, l’appendice vaut son pesant d’or: un kilogramme de corne se négocie entre 30 000 et 50 000 dollars US.

Les défenseurs des animaux tentent, à grand renfort de moyens, comme ces coûteuses actions de déplacement, de protéger les derniers rhinocéros. Mais les braconniers ne sont pas en reste: équipés parfois d’hélicoptères,
d’appareils à vision nocturne et lourdement armés, ils n’hésitent pas à faire
usage de la gâchette s’ils sont surpris. Un réseau afro-asiatique gère quant à lui le transport et la vente de la précieuse marchandise.

Agissez maintenant!

  • Devenez membre du WWF
    Ceci est un extrait du Magazine WWF que les membres reçoivent 4 fois par année. En tant que membre, vous soutenez la protection des derniers rhinocéros.
  • Faites un don en faveur de la nature
    Grâce à votre don, le WWF peut négocier avec les autorités, créer des zones protégées et des sources de revenu alternatives pour les populations locales.
rhino

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

Accompagnez l'équipe WWF qui examine l'adaptation des ours polaires au réchauffement climatique dans le #Svalbard: http://t.co/v3aDN6PgQL
il y a 16 heures @WWF_Suisse