04. mars 2019 — Communiqué de presse

Des fraises Migros plus durables et socialement plus responsables

Communiqué de presse commun Migros et WWF Suisse

Migros renforce son engagement en faveur de la culture de la fraise espagnole et lance, en partenariat avec le WWF Suisse, un projet de production plus respectueuse de l’environnement et socialement responsable.

Erdbeerfarm in Andalusien

L’essentiel en bref

  • Le projet mené conjointement par Migros et le WWF Suisse vise à améliorer progressivement le caractère durable de la culture de la fraise dans la région d’Huelva en Espagne.
  • Dans ce cadre, 74 mesures seront mises en œuvre dans les domaines de la gestion efficace de l’eau, de l’utilisation raisonnable des produits phytosanitaires, de la biodiversité, de la protection des sols et des conditions de travail.
  • La culture responsable de la fraise permettra notamment de protéger le parc national de Doñana.

Essentielle d’un point de vue économique, l’industrie de la fraise dans la région d’Huelva en Espagne fait vivre des milliers de personnes. Ce fruit est toutefois produit dans le bassin hydrologique du parc national de Doñana, une zone humide d’importance écologique classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Celui-ci abrite plus de six millions d’oiseaux migrateurs et sert de refuge à de nombreuses espèces rares d’oiseaux. L’agriculture intensive – notamment la culture de la fraise – a entraîné une diminution de 80% de l’apport en eau dans la zone humide. C’est pour préserver cette zone, en faveur de laquelle le WWF s’engage activement depuis des décennies, que Migros et l’organisation environnementale ont décidé de lancer un projet commun.

Plus de 70 mesures pour une culture durable de la fraise
Les 74 mesures du projet ont pour objectif d’améliorer au fil des ans la durabilité de la culture de la fraise. Dans ce cadre, les priorités suivantes ont été définies:

Gestion de l’eau:

  • Relevé précis de la consommation d’eau au moyen d’appareils de mesure, et ainsi réduction de cette dernière
  • Diminution de la pollution de l’eau grâce à de meilleurs systèmes de traitement et sensibilisation aux sources de contamination
  • Établissement d’un dialogue avec d’autres producteurs de la région pour optimiser ensemble l’utilisation de l’eau et déterminer les risques associés
  • Preuve de l’utilisation légale de l’eau

Produits phytosanitaires:

  • Réduction de l’emploi de produits phytosanitaires toxiques en misant sur des pratiques innovantes
  • Utilisation, dans la mesure du possible, de méthodes de lutte contre les nuisibles biologiques (p. ex. à l’aide d’auxiliaires)

Gestion des sols:

  • Réduction de l’érosion des sols à l’aide de mesures préventives (culture de plantes spécifiques présentant un bon enracinement, p. ex.)
  • Plans visant à préserver et à améliorer la biodiversité
  • Preuve de l’utilisation légale des sols

Aspects sociaux:

  • Instauration d’un dialogue avec les travailleurs sur place sous forme de tables rondes avec les syndicats locaux
  • Nécessité de définir des conditions de travail non seulement conformes aux exigences légales, mais aussi exemplaires du point de vue de tous les groupes d’intérêt
  • Gestion des réclamations efficace, sécurité au travail et protection de la santé (contrôles sanitaires et vêtements de protection), égalité des sexes, hébergement adapté en matière d’hygiène et d’accès à l’eau potable

Dans le cadre du projet, des formations destinés aux producteurs sont également organisées. Elles ont pour but de sensibiliser ces derniers à la protection des ressources naturelles.

Dès aujourd’hui, l’ensemble des fournisseurs de Migros sont tenus de satisfaire aux exigences de normes internationales reconnues (GlobalGAP, Grasp, BSCI). La mise en œuvre locale du projet sur les fraises est assurée par le WWF Espagne. Les exploitations sont en outre contrôlées deux fois par an par un organe de certification externe indépendant.

Une agriculture conventionnelle plus durable
Depuis 2009, un partenariat stratégique lie Migros au WWF Suisse. Le projet relatif à la culture de la fraise a vu le jour dans le cadre du programme de développement durable fruits et légumes dont l’objectif est de parvenir à une agriculture plus durable, y compris avec des méthodes conventionnelles. Le premier exemple en la matière a concerné la banane et visait à développer une culture respectueuse de l’environnement et socialement responsable en Équateur et en Colombie.

Les premières fraises issues de ce partenariat sont disponibles à partir de cette semaine à Migros et arborent le M-Check. Plus le projet avancera au fil des années, plus la quantité proposée sera importante.

Pour tout complément d’information:
Tristan Cerf, porte-parole Fédération des coopératives Migros, tél. +41 58 570 38 20, tristan.cerf@mgb.ch
Damian Oettli, Head Markets WWF Suisse, tél. +41 44 297 22 35, damian.oettli@wwf.ch