Reboisement en Toilara dans la région Mahafaly à Madagascar

Exploitation durable du bois dans le Mahafaly

La forêt d'épineux du sud de Madagascar ne cesse de rétrécir – 40 pourcents de sa surface a déjà été détruite. La population utilise le bois provenant de la forêt pour cuisiner et pour produire du charbon. Afin de lutter contre la perte de ce précieux patrimoine naturel, nous promouvons le reboisement, l'utilisation de foyers économes, ainsi que la réglementation et l'amélioration de la production de charbon.

La forêt d'épineux du Mahafaly est la plus grande étendue boisée du genre. 

Le plateau Mahafaly situé au sud-ouest de Madagascar abrite une grande biodiversité: 95 pourcents des végétaux qui s'y trouvent n'existent nulle part ailleurs dans le monde. C'est la raison pour laquelle ce lieu fait partie des zones dignes de protection pour le WWF. C'est aussi là que se trouve la plus grande étendue de forêt d'épineux naturelle. Celle-ci est avant tout constituée de hauts arbres sans branches, souvent hérissés de très longues épines, ou de buissons épineux. Elle abrite des espèces endémiques telles que le lémur catta ou le sifaka. Cette écorégion unique en son genre est toutefois gravement menacée. La population de Madagascar est pauvre, 70 pourcents de ses habitants vivent sous le seuil de pauvreté. Ils cuisinent presque exclusivement avec du bois et du charbon de bois. En outre, la vente de bois est bien souvent la seule source de revenus qu'ils possèdent. Malheureusement, presque 100 pourcents du charbon dans le sud de Madagascar provient aujourd'hui des forêts naturelles.

Depuis 1991, la demande de bois de chauffage et de charbon de bois a quadruplé dans la région Mahafaly. Les grandes villes malgaches de Toliara et Betioky ont enregistré une forte croissance ces dernières années, notamment en raison de l'afflux d'habitants des zones rurales à la recherche d'un emploi. Pour répondre à la demande de charbon de bois, une surface boisée de 15 000 hectares a été abattue rien qu'en 2012 – ce qui correspond à 10 500 terrains de football. La forêt d'épineux si importante pour la région continue ainsi de rétrécir: entre 1993 et 2013, 40 pourcents des forêts du Mahafaly ont été détruites. 

Sacs de charbon dans la région de Mahafaly au sud-ouest Madagascar

Le charbon constitue l'une des principales causes de la déforestation du plateau Mahafaly.

Tous unis contre la destruction de la forêt

Foyers économes à Toliara

Foyers économes30%
Foyers traditionnels70%

A Toliara, la capitale de la région Atsimo-Andrefana, 30% des ménages utilisent un foyer économe (niveau 2016).

Depuis 2008, le WWF œuvre pour la préservation de la forêt d'épineux et lutte contre le déboisement avec un ensemble de mesures diverses. Pour faire reculer la demande de charbon, le WWF mise sur des foyers efficaces. En collaboration avec des partenaires, nous avons distribué plus de 5500 foyers performants dans la ville de Toliara depuis 2013. Les foyers sont fabriqués dans la ville même par des artisans locaux. Avec le concours de nos partenaires, nous fournissons des connaissances techniques et des matériaux pour former les entreprises qui produisent des équipements de cuisine économes. 

En soutenant le reboisement aux côtés du WWF et d'autres ONG, les autorités de la région d'Atsimo-Andrefana combattent la destruction des forêts. Pour l'année 2017, la région s'est fixé l'objectif ambitieux de reboiser 625 hectares. En avril 2017, 400 personnes ont planté 4000 jeunes plants dans la commune d'Ankilimalinike. Nous soutenons la mobilisation des partenaires pour ces actions de reforestation. Nous aidons aussi les pépinières à faire pousser les jeunes plants: 45 000 ont déjà été cultivés jusqu'à aujourd'hui.

Madagassin avec un poêle WWF efficace
Reboisement à Mahafaly
Reboisement avec des plants en Mahafaly

La population du Mahafaly peut participer à la protection de la forêt en utilisant des foyers économes et en participant aux actions de reboisement.

Construction de structures à long terme

Pour mettre en œuvre la reforestation durable de la région, tous les acteurs de la société civile locale sont nécessaires.

La préservation durable de la forêt d'épineux si importante sur le plan écologique nécessite aussi des mécanismes au fonctionnement durable. Dans cette optique, nous aidons à nouer des partenariats entre les communes, les ONG, l'administration forestière et le secteur privé en faveur d'actions de reforestation. Nous soutenons par ailleurs le financement des reboisements et de leur mise en œuvre.

Nous promouvons également l'élaboration de cadres nationaux pour le secteur du bois énergie. Notamment grâce au travail de lobyying de longue haleine réalisé par le WWF et nos partenaires, la politique énergétique nationale adoptée à l'automne 2016 vise à démocratiser l'utilisation de foyers économes auprès de 70 pourcents des ménages. Ces foyers consomment deux fois moins de charbon. D'ici 2030, le bois de chauffage devra aussi être issu de sources légales et durables. 

Ce que vous pouvez faire

En parrainant Madagascar, vous soutenez notre travail sur place. Nous pouvons ainsi promouvoir l'utilisation durable du bois dans le Mahafaly et protéger la forêt d'épineux de la région. Vous pouvez aussi agir pour le climat et l'environnement depuis la Suisse, en calculant votre empreinte écologique et en découvrant comment la diminuer.

Caméléon sur la branche, Madagascar

Parrainer Madagascar

En devenant parrain, vous aidez le WWF à préserver dans la durée la biodiversité de Madagascar.

Sun met derrière la terre sous

Calculateur d'empreinte écologique

Evaluez votre impact personnel sur l'environnement et suivez nos conseils personnalisés pour l'améliorer.