thon à nageoires jaunes

Pêche au thon durable aux Philippines

Le thon est prisé comme un mets délicat, et ceci dans le monde entier. Mais les stocks de nombreuses espèces sont d'ores et déjà touchés par la surpêche et menacés d'extinction. Le WWF a donc mis en place un projet pilote pour faire évoluer durablement les méthodes de pêche utilisées aux Philippines. Ainsi, les populations de thons dans ces eaux devraient pouvoir se régénérer grâce à la future certification MSC pour la pêche à la ligne manuelle.

Sauvegarde du thon albacore

«Notre projet vise à servir d'exemple pour montrer aux décideurs politiques qu'on ne peut pérenniser la pêche aux Philippines qu'en la rendant durable.»

Les effectifs mondiaux du thon sont en danger, certaines espèces pâtissant déjà d'une forte surpêche. Aux Philippines, le thon albacore est ainsi menacé d'extinction car le pays est le leader des exportations vers l'Europe. Le WWF œuvre au développement de méthodes de pêche durables et à la mise en place de quotas réglementés afin de permettre aux stocks de se régénérer. A ce titre, nous avons lancé en 2011 un projet de protection du thon jaune conjointement avec nos partenaires Coop, Bell Food Group SA et la DEG, société allemande d'investissement et de développement.

Certification

Cofondé en 1997 par le WWF, le label MSC distingue les produits issus de méthodes de pêche durables et responsables. Le WWF soutient les pêcheries philippines à l'aide d'un programme visant à mettre en œuvre ces méthodes de manière progressive afin de leur permettre de satisfaire dans quelque temps aux exigences de la certification MSC. Les thoniers ainsi labellisés utilisent des méthodes de capture qui préservent l'environnement et garantissent la traçabilité de l'origine des poissons pêchés.

logo MSC

Logo du label Marine Stewardship Council (MSC) attribué aux produits de la pêche durable

Contre les prises accessoires, la pêche à la ligne

Le WWF encourage les pêcheurs locaux à placer des lignes manuelles pour pêcher le thon jaune.

Cette méthode leur permet d'utiliser leurs bateaux traditionnels pour installer quatre lignes par embarcation. Dotées de hameçons ronds (afin de ne pas blesser les autres animaux marins comme les tortues) et d'appâts, ces lignes sont placées sous la surface à une profondeur allant de 50 à 150 mètres. Les thons sont sortis de l'eau un à un, et les poissons pesant moins de 20 kg sont relâchés car il peut s'agir de jeunes animaux qui n'ont pas encore pu frayer.

Description du projet: un avenir pour le thon.

Traçabilité

Bateaux immatriculés dans la région du projet

Plus de 70% des embarcations participant au projet sont déjà immatriculées et disposent d'un permis de pêche.

Aux Philippines, la pêche n'est la plupart du temps pas réglementée. Les moyens manquent pour surveiller l'évolution des stocks et contrôler l'application de la loi.

L'un des principaux enjeux de ce projet est d'assurer la traçabilité de l'origine des poissons pêchés. Le WWF y travaille en étroite collaboration avec les pêcheurs, les autorités et les pêcheries locales afin de collecter toutes les données possibles de manière systématique.

Les pêcheurs participant au projet immatriculent leur bateau et reçoivent un permis de prise. Ce certificat, qui permet de documenter le lieu et la date des captures, est une condition impérative pour ensuite pouvoir exporter le poisson pêché vers l'Europe. Chaque animal peut ainsi être suivi du bateau jusqu'au marché européen.

L'autre atout de cette immatriculation est qu'elle permet de déterminer les lieux de ponte du thon albacore. Ainsi, en période de frai, la pêche au thon est interdite dans ces zones.

Un projet bénéfique pour les pêcheurs et les poissons

Implication des pêcheurs

Dans les régions de Bicol et de Mindoro, près de 6000 pêcheurs participent au projet avec 2200 embarcations et assurent la préservation du thon jaune en le pêchant de manière traditionnelle.

L'instauration d'une filière halieutique durable doit également profiter aux pêcheurs locaux et à leurs familles. La certification MSC du produit de leur pêche doit leur permettre de consolider leur situation grâce à l'engagement pris par nos partenaires comme Coop ou Bell Food Group SA de leur garantir un accès sur le long terme aux marchés demandeurs ainsi qu'un bon prix d'achat.

Le WWF soutient également la formation des pêcheries coopératives afin de permettre à leurs membres de mieux comprendre les notions de gestion halieutique. Ainsi, les représentants de chaque village de pêcheurs participent à des rencontres régulières avec les autorités nationales et la communauté scientifique.

Dans le cadre de ce projet, les pêcheurs apprennent notamment à réfrigérer et à stocker correctement leurs prises afin d'améliorer la qualité de leurs produits. Ils obtiennent ainsi un meilleur prix d'achat et peuvent réduire leur volume de prise tout en gagnant convenablement leur vie.

Le village de pêcheurs dans Mamburao célèbre la certification MSC avec une grande fête
Les sections locales de préparer des appâts pour la pêche au Philippines
Portrait d'un pêcheur traditionnel à Bicol, Philippines

A l'occasion d'une fête, les habitants des régions de Bicol et Mindoro saluent le projet de protection du thon du WWF. Les villages locaux sont les premiers à bénéficier de ces nouvelles sources de revenus.

Ce que vous pouvez faire

Faites un don pour les océans afin de nous aider à préserver l'habitat de nombreux animaux comme le thon albacore. Vous pouvez également consulter notre Guide Poissons & Fruits de mer afin de découvrir quelles espèces sont capturées à l'aide de méthodes durables et peuvent être dégustées sans arrière-pensées, ou encore adhérer au WWF pour contribuer à faire advenir un monde où l'homme et la nature vivent en harmonie.

Aérienne Hardy Reef. Une partie de la Grande Barrière de Corail en Australie.

Je protège les mers

CHF Mon don
Montant minimal: CHF
Montant maximal: CHF

Avec votre don, nous pouvons protéger les écosystèmes marins.

Huîtres fruits de mer et guide poissons

Guide Poissons & fruits de mer

Découvrez quelles espèces de poissons et de fruits de mer vous pouvez déguster en toute sérénité.

WWF membre

Adhésion au WWF

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.