/ ©: Martin Harvey / WWF-Canon

Forêts & climat

Les forêts sont essentielles à l’équilibre climatique. Elles emmagasinent le CO2 et rafraîchissent ainsi l’air.
Les grandes surfaces boisées sont des puits de carbone. L’eau absorbée par les arbres s’évapore grâce à l’énergie solaire et il en résulte de la vapeur d’eau, qui rafraîchit l’air. A partir de la vapeur d’eau, des nuages se forment, engendrant de nouvelles précipitations. La déforestation interrompt ce processus et prive ainsi l’atmosphère de cet effet rafraîchissant.

Les forêts, réservoirs de carbone

Les arbres emmagasinent le CO2 issu de l’air et le stockent dans leurs troncs sous forme de carbone. Simultanément, ils fournissent à l’air de l’oxygène (O2). Lorsqu’un arbre meurt ou brûle, le CO2 est résorbé par l’atmosphère. Ainsi, un arbre est climatiquement neutre. Cependant, la déforestation fait diminuer le nombre d’arbres, ce qui est problématique. En effet, près de la moitié des réserves de CO2 terrestres se trouve dans nos forêts. Et si l’on tient compte du contenu carbonique des sols forestiers, il y en a même davantage.

Les forêts emmagasinent 20 à 50 fois plus de CO2 que tout autre écosystème. Ce sont avant tout les forêts tropicales qui ont leur importance car, grâce à leur biomasse considérable, elles résorbent 50% de plus de carbone que les autres surfaces boisées. En cas de destruction de ces forêts, le carbone est à nouveau libéré sous forme de gaz à effet de serre, notamment en cas de défrichement par le feu. Ainsi, des quantités gigantesques de CO2 sont rejetées dans l’atmosphère. Les gaz à effet de serre issus du déboisement par le feu contribuent largement au réchauffement climatique.

Près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines provient de la destruction des forêts. Si nous devions perdre les forêts, nous perdrions non seulement un nombre considérable d’espèces animales et végétales, mais aussi notre combat contre le réchauffement climatique.

Agissez maintenant

  • Faites un don en faveur des forêts
    Grâce à vos dons, le WWF crée de nouvelles zones protégées, replante des arbres et aide les populations à trouver d'autres sources de revenus durables.
  • Protégez le poumon de la Terre!
    En parrainant le programme Amazonie, vous contribuez à la préservation de la plus grande forêt tropicale du monde.
  • Évitez de prendre l'avion en vacances
    Planifiez vos vacances sans avoir à prendre l'avion: vous économiserez ainsi l'équivalent de la production annuelle moyenne de CO d'une voiture.

Les forêts sont menacées par le réchauffement climatique

Les arbres ne s’adaptent que difficilement aux changements climatiques. De plus, ils sont fragilisés par des tempêtes et des périodes de sécheresse, ce qui les rend plus sensibles encore aux incendies. De ce fait, près la moitié de la forêt humide d’Amazonie pourrait se transformer en paysages désertiques au cours des 25 prochaines années. Selon les pronostics du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), jusqu’à 30% de toutes les espèces animales et végétales seraient menacés d’extinction si le climat devait se réchauffer de 1,5 à 2,5 degrés par rapport à 1850. Par la suite, d’importantes fonctions des forêts pourraient disparaître, telles que la protection des érosions du sol, l’avantage de la diversité des espèces de faune et flore ou la forêt comme source de vie pour les populations locales.

Le WWF s’engage pour la protection des forêts

Dans le cadre du protocole de Kyoto, la protection des forêts – donc le renoncement au défrichement des forêts – n’est ni reconnue ni compensée financièrement. Dans le domaine forestier, les compensations possibles d’émissions de CO2 se limitent actuellement au reboisement et non au maintien des forêts existantes. Conjointement avec de nombreux autres organismes, le WWF lutte pour un avenir différent.

Pour ne pas dépasser le réchauffement climatique de 2 degrés au maximum, il est essentiel que nous réduisions nos émissions de gaz à effet de serre dans différents domaines, tels que la mobilité, l’énergie, l’agriculture ou les transports.

La protection des forêts existantes est un point de débat essentiel dans le cadre d’un engagement post-Kyoto. Pour cela, le mécanisme REDD est l’un des instruments envisagés. REDD – ou Reducing Emissions from Deforestation and Degradation – signifie réduction des émissions issues de la déforestation ou de la dégradation des forêts. Il s’agit avant tout que les pays tropicaux soient dédommagés par la Communauté internationale pour la protection de leurs forêts tropicales. Pour de plus amples informations à ce propos, voir REDD.

Abonnez-vous à la newsletter du WWF

Avec la newsletter, le WWF vous présente chaque mois ses projets et ses activités, vous donne des nouvelles de l'environnement, et vous informe des possibilités de soutien qui s'offrent à vous.

Devenez fans du WWF Suisse sur Facebook


Suivez le WWF sur Twitter

La bataille pour les #Virunga continue! Pour sauver Bageni et les siens: http://t.co/4uPYim48MD Merci de RT http://t.co/1Hc9rDXt3c
17 Apr 2014 @WWF_Suisse