28. novembre 2019 — Communiqué de presse

Conférence sur les changements climatiques COP25: le WWF pour vous à Madrid

La COP25, conférence de l’ONU sur les changements climatiques, débutera ce lundi à Madrid. Le WWF Suisse a réuni les principaux thèmes ainsi que les interlocuteurs utiles pour les professionnels des médias.

Climate March

La planète a passé une année climatique agitée. Jamais la pression pour une politique climatique internationale d’envergure n’avait été aussi forte. La conférence annuelle de l’ONU sur les changements climatiques va bientôt démarrer. En voici les principaux thèmes:

  • Augmentation drastique des ambitions: si nous nous contentons des plans climatiques nationaux actuels, les températures augmenteront de 3,2°C au cours de ce siècle, ce qui aura des conséquences dramatiques pour la population mondiale. C’est ce que conclut le dernier «Emissions Gap Report» du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). Nous sommes donc à des années-lumière des 1,5°C de l’Accord de Paris. Les différents pays ont jusqu'à la fin de l’année prochaine pour renforcer leurs plans nationaux sur le climat. En tant que pays riche, la Suisse peut et doit revoir ses ambitions à la hausse (zéro émissions nettes d'ici 2040, moitié moins d'émissions d'ici 2030 par rapport à aujourd'hui) et se montrer précurseur en matière de lutte contre les changements climatiques.
  • De bonnes règles pour la gestion les certificats: l’an passé, les règles pour la comptabilisation nationale des réductions d'émissions via des mesures de protection du climat ont été reportées à l'étranger. Cette année, il conviendra donc de s’assurer que les réductions d'émissions ne seront pas comptabilisées deux fois – c’est-à-dire par l’acheteur et le vendeur des certificats – et que les anciens certificats issus de la phase du protocole de Kyoto ne seront pas transposés dans l’Accord de Paris. Il faudra par ailleurs empêcher que ce mécanisme de marché détourne les pays de leur responsabilité de définir des objectifs de réduction nationaux compatibles avec les 1,5°C.
  • Evaluation multilatérale: chaque année, les plans climatiques des différents pays sont passés au crible par d’autres pays. Cette année, c’est la Suisse qui se retrouvera dans cette position délicate et qui devra répondre à des questions cruciales. Cette évaluation multilatérale aura lieu le 9 décembre.
     
  • Climat et biodiversité vont de pair: le sommet sur la biodiversité de l’ONU se tiendra en octobre 2020 à Kunming, dans le sud de la Chine. De nouveaux objectifs de protection mondiale des espèces doivent y être définis. Il s’agira là d'une occasion unique de démontrer que les crises climatique et de la biodiversité sont interdépendantes. La COP25 devra faire passer le message que la protection du climat et la protection de la biodiversité sont indispensables pour l'avenir de l'humanité.

Interlocuteurs

Patrick Hofstetter, membre de la délégation suisse officielle et responsable climat et énergie au WWF Suisse (pendant toute la durée de la COP25 à Madrid), patrick.hofstetter@wwf.ch, 044 297 22 77 (téléphone Internet)

Pierrette Rey, service médias du WWF Suisse, pierrette.rey@wwf.ch, 021 966 73 75, 079 662 47 45.
Le service médias se fera un plaisir de vous aider dans vos contacts avec les experts du WWF dans la délégation de la COP25. Vous pouvez par ailleurs vous inscrire sur la liste de diffusion de la délégation WWF à Madrid via le service médias et recevoir des informations régulières au sujet de la COP25.

Vous trouverez plus d'informations sur Twitter @climateWWF  ou @WWFSuisse ainsi que la prise de position du WWF sur Internet à https://wwf.panda.org/our_work/climate_and_energy/cop25/