27 février 2020 — Communiqué de presse

La protection de la biodiversité et le bien-être des animaux est affaiblit

Le 17 mai 2020, on votera sur la loi sur la chasse. Cette révision rencontre une large opposition car elle affaiblit la biodiversité au lieu de la renforcer.

Deux petits lynx

Aujourd'hui, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a présenté la révision de la Loi sur la chasse.

Nous tenons à souligner qu'une large alliance s'est formée pour le NON et qu'un comité parlementaire s'est rassemblé contre cette révision.

https://jagdgesetz-nein.ch/ceux-qui-disent-non/

Des parlementaires de tous bords politiques, des chasseurs, des forestiers, des protecteurs de la nature et des organisations de protection des animaux se mobilisent contre la révision de la Loi sur la chasse dans l'intérêt du castor, du lynx, du tétras-lyre, du loup et des autres espèces menacées que cette loi manque de protéger.

Messages-clés

Seul un NON peut arrêter cette inacceptable loi d’abattage. Le castor, le héron cendré, le lynx et le loup méritent notre engagement.

• La pression augmente encore sur les animaux menacés. La loi affaiblit la protection des animaux sauvages au lieu de la renforcer.

• Le castor, le héron cendré, le cygne tuberculé, le lynx etc. sont en danger. Le Conseil fédéral peut à tout moment autoriser leur régulation. Sans que ni le peuple, ni le Parlement aient leur mot à dire.

• Il devient possible de tirer des animaux protégés sans qu’ils aient jamais provoqué de dégâts. Ils peuvent même être chassés dans les zones protégées !

Plus d'informations:

https://jagdgesetz-nein.ch/ceux-qui-disent-non/

Contact: 
Pierrette Rey, responsable adjointe de la communication,
tél. 079 662 47 45, pierrette.rey@wwf.ch