En regardant rhododendron du Caucase dans les montagnes du Caucase
Caucase

Joyau entre l'Europe et l'Asie

Caucase - Joyau entre l'Europe et l'Asie

Six pays et une immense variété de paysages

Le Caucase est une très vaste région montagneuse, marquée par la présence de glaciers, de zones semi-arides, de prairies d'altitude et de forêts humides. Sur une surface plus grande que la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche réunies, elle offre plus d'une centaine de paysages différents et héberge des espèces aussi farouches que la panthère de Perse.

Le nombre d'espèces qui peuple le Caucase n'a rien d'étonnant compte tenu de la diversité des écosystèmes: on y trouve notamment des animaux aussi extraordinaires que le léopard, la gazelle à goitre, la hyène ou l'ours brun. Pas moins de 153 mammifères, 389 oiseaux, 130 poissons et 7000 plantes différentes y vivent, dont beaucoup n'existent nulle part ailleurs sur terre.

La diversité culturelle y est également impressionnante: plus de 40 peuples vivent dans les six pays que recouvre le Caucase. Leur mode de vie et leur bien-être sont intrinsèquement liés à la nature. Et comme le montre l'histoire récente, lorsque l'homme souffre de la pauvreté, la nature en pâtit aussi.

Le WWF est présent dans le Caucase depuis le début des années 1990. Son action à long terme commence à porter ses fruits. Le WWF entend surtout préserver le joyau de biodiversité qu'est le Caucase et offrir un habitat digne de ce nom à la population, à la faune et à la flore locales.

Zone

Le Caucase couvre la Géorgie, l'Azerbaïdjan et l'Arménie ainsi qu'une partie de la Russie, de la Turquie et de l'Iran.

Habitat

Le Caucase se situe à la frontière entre la zone tempérée continentale et la zone subtropicale humide (autour de la mer Noire et du sud de la mer Caspienne), mais certaines régions sont toutefois régies par le climat sec d'Asie centrale.

Taille

Surface: 580 000 km²

Faune

Plus de 7000 espèces de plantes et d'animaux, sans compter les insectes. Bon nombre de celles-ci sont endémiques: plus d'un tiers des poissons ne se trouvent nulle part ailleurs.

Les stigmates de l'histoire

Dans le Caucase, le destin de la nature est étroitement lié à celui des hommes qui y vivent. Quand la misère les touche, l'environnement en souffre.

L'économie avant la nature

Sur bon nombre de chantiers des grands projets d'infrastructure, les normes techniques ou environnementales en vigueur ne sont pas respectées. Les pays du Caucase ont beau avoir signé les accords et les conventions relatifs à la préservation de la nature, la plupart des centrales et des sites miniers ne satisfont pas aux exigences internationales en matière de protection sociale et environnementale. Les conséquences (contamination et érosion des sols, raréfaction et pollution de l'eau) sont lourdes, non seulement pour les habitants pauvres des zones rurales, mais aussi pour la biodiversité de la région.

Des affrontements sanglants

Après l'effondrement du bloc soviétique en 1991, le Caucase a été le théâtre de nombreux affrontements ethniques sanglants, notamment dans le Haut-Karabagh, en Tchétchénie, en Abkhazie ou encore en Ossétie du Sud. Aujourd'hui, les relations restent tendues entre bon nombre de pays de la région, ce qui fait de la protection de la faune et de la flore locales une tâche encore plus périlleuse.

Déforestation

Dans les années 1990, l'économie de la région s'est effondrée. Confrontées à une extrême pauvreté, les populations ont abattu de nombreux arbres pour pouvoir se chauffer, et ont transformé de plus en plus de parcelles de forêt ou de prairie en pâturages, ce qui a accentué l'érosion des sols d'un haut plateau caucasien déjà aride. Bon nombre des territoires concernés n'ont toujours pas mis en place de système de gestion forestière durable.

Obstacles à la reproduction

Les individus appartenant à des espèces menacées vivent souvent isolés les uns des autres, ce qui amoindrit les chances de perpétuation. Ainsi, il ne subsiste plus que 40 à 65 panthères de Perse, une espèce menacée d'extinction. Quand la population est aussi réduite, il est vital que les animaux puissent véritablement se mélanger.

Funeste braconnage

De nombreuses espèces sont victimes du braconnage. Les populations locales dépendent en effet de la chasse pour assurer leur subsistance, et consomment la viande ou la vendent. Il est urgent de leur proposer des solutions alternatives.

Facteur de rapprochement

Malgré toutes ces menaces, le WWF a pu contribuer à préserver l'héritage naturel de vastes portions de cette région.

Depuis l'ouverture du tout premier bureau du WWF à Tbilissi, la capitale géorgienne, en 1992, nous avons réussi à impliquer l'ensemble des acteurs dans la gestion de nos projets. Notre premier objectif reste de préserver les trésors de la biodiversité et de garantir des conditions de vie décentes à la population de l'ensemble des pays du Caucase et au-delà. C'est ainsi qu'est né en 2006 un projet de protection de la nature transfrontalier, qui offre un cadre essentiel à notre action. Nos projets y ont en outre gagné en potentiel d'apaisement: chaque nouvelle entreprise permet en effet de faire croître la confiance réciproque et de régler peu à peu d'anciennes querelles.

Conjointement avec les administrateurs des aires protégées et les autorités locales, nous assurons également la réimplantation de diverses espèces de la faune locale. La lutte contre le braconnage constitue un autre jalon essentiel dans le rétablissement d'un écosystème sain, au sein duquel l'homme et la nature peuvent vivre en harmonie, tout comme la mise en place d'une exploitation durable des forêts.

Une tribu réjouissante

Cinq jeunes panthères de Perse, le grand félin le plus rare du monde, ont pu être filmées à l'état sauvage. Une belle récompense pour le travail patient de protection des espèces du WWF.

Créer, améliorer et agrandir les aires protégées

Notre premier objectif est d'étendre les réserves existantes au-delà des frontières, d'optimiser leur gestion et de les relier entre elles par des corridors verts, le tout en concertation avec les populations locales.

Protection du léopard dans le sud du Caucase

Dans le Caucase du Sud, le WWF met en place des aires protégées et des corridors biologiques pour préserver l'habitat de la panthère de Perse et lui permettre de se reproduire.

Plus d’informations

Ce que vous pouvez faire

En devenant membre du WWF, aidez-nous à aménager des réserves pour la faune et la flore et à soutenir le travail des gardes forestiers. Vous pouvez également calculer votre propre empreinte écologique et la réduire en adoptant un comportement plus durable et écocompatible.

Adhésion au WWF

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.

Calculateur d'empreinte écologique

Evaluez votre impact personnel sur l'environnement et suivez nos conseils personnalisés pour l'améliorer.