Schweizer Fluss Chiene
Chiene

L'une de nos perles de rivière

Joyau bernois - la Chiene

Le Kiental se distingue par sa diversité: la plaine alluviale du lac de Tschingel, les gorges de Gries et le paysage fascinant de l'Oberland bernois réservent quelques surprises et méritent que l'on s'y attarde un peu.

Conseil pour l'excursion

La balade commence à la gare de Reichenbach avant de grimper vers le Kiental. Ceux qui veulent s'épargner la montée peuvent prendre le car postal jusqu'à l'arrêt Ramslauenen. Le point de confluence du Spiggebachs avec le Gornerbach se trouve tout près de là. Le long de la Chiene, le chemin traverse un paysage de forêts et de prairies, avant de passer devant une impressionnante plaine alluviale et une chute d'eau spectaculaire. De retour dans la vallée, vous pouvez prendre le car postal à l'arrêt Pochtenalp ou un peu plus haut, au niveau de l'Alpe Gries. 

La rivière

Le Gornerbach prend sa source au glacier de Gamchi, à 2000 m d'altitude.  A partir du point de confluence avec le Spiggenbach, la rivière prend le nom de Chiene. Les cours d'eau alpins et leurs gorges, tantôt escarpées, tantôt bordées de forêts profondes, sont sublimes. Les gorges de Gries et la région du lac de Tschingel comptent parmi les sites les plus connus, mais il y a bien d'autres choses à découvrir, notamment des espèces rares comme la couleuvre à collier, la salamandre noire et le lézard des souches. Ce n'est que plus bas que l'influence de l'homme commence à être perceptible. Ici, la région possède un potentiel de valorisation indéniable. Le Kiental est un véritable joyau du canton de Berne. 

Le saviez-vous?

… que ce paysage de rivières est menacé par un projet de construction de centrales hydrauliques? Le WWF s'engage à protéger cette vallée fascinante, afin que la couleuvre à collier, le triton alpestre et le crapaud commun ne disparaissent pas de cette région. 

Ce que vous pouvez faire d'autre

Soutenez notre action en faisant un don pour l'arc alpin suisse, afin que l'exploitation de ces régions par l'homme n'appauvrisse pas la nature. Ou adhérez au WWF pour encourager notre travail en faveur d'un avenir durable.

Marmot dans le parc national du Hohe Tauern, Autriche

Je protège les Alpes

Les Alpes sont bel et bien un trésor. Nous les protégeons afin d’empêcher la main de l’homme d’appauvrir cette nature.

Bonobo mère embrassant son bébé

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.