Schweizer Fluss Versoix
Versoix

L'une de nos perles de rivière

L'hétéroclite - la Versoix

Rivière féerique, royaume de la truite lacustre, de la truite de rivière, du sonneur à ventre jaune et du castor, la Versoix fascine.

Conseil pour l'excursion

En faisant un bref détour par Bogis-Bossey, le long du canal du Brassus, la promenade est certes un peu plus longue, mais elle permet de découvrir les magnifiques marais des Iles et une digue construite par les castors. Lorsque vous retournez à votre point de départ, la balade proprement dite commence. Vous marcherez le long de la Versoix dans le sens du courant jusqu'à son embouchure dans le lac Léman. Le chemin traverse notamment la superbe région humide du Grand Marais Bataillard, ainsi que la zone alluviale des Gravines. Quand on arrive à Versoix, il n'y a plus qu'à s'installer confortablement dans le train pour rejoindre son foyer.

La rivière

D’abord française, puis en partie vaudoise et enfin genevoise, la Versoix est une magnifique rivière présentant divers visages. Le petit ruisseau, né d'une source karstique dans le Jura français, grossit et dessine en aval de Divonne-les-Bains de splendides méandres au milieu d'une forêt de  bois blanc. En automne, de nombreux cerfs se rassemblent dans cette gigantesque région marécageuse et leur brame s'entend loin à la ronde. Juste avant d'arriver dans la ville éponyme, la Versoix traverse de nouveau une très belle forêt située dans une zone alluviale (le Bois du Faisan), juste avant de se jeter dans le lac Léman.

Le saviez-vous?

…. c'est précisément dans le Bois du Faisan que le castor a été réintroduit en Suisse le 19 novembre 1956 après plusieurs années de préparation. L'opération a été un succès puisque depuis, le rongeur a recolonisé plusieurs régions helvétiques.

Ce que vous pouvez faire d'autre

Soutenez notre action en faisant un don pour l'arc alpin suisse, afin que l'exploitation de ces régions par l'homme n'appauvrisse pas la nature. Ou adhérez au WWF pour encourager notre travail en faveur d'un avenir durable.

Marmot dans le parc national du Hohe Tauern, Autriche

Je protège les Alpes

Les Alpes sont bel et bien un trésor. Nous les protégeons afin d’empêcher la main de l’homme d’appauvrir cette nature.

Bonobo mère embrassant son bébé

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.