Polarfuchs im Schnee
Renard polaire

L'Arctique dans la peau

Renard polaire - L'Arctique dans la peau

Un as de la survie

Le renard polaire supporte des températures jusqu'à -50°C. Son pelage s'adapte à son environnement, passant du gris-blanc ou blanc en hiver au gris-brun ou blanc-brun en été. Pour se nourrir, il a aussi adopté la stratégie parfaite pour survivre aux caprices du climat: la flexibilité.

C'est au printemps qu'a lieu la période du rut, au cours de laquelle mâle et femelle s'accouplent. Au bout d'une cinquantaine de jours, dans son terrier ou dans une anfractuosité rocheuse, la renarde met au monde une portée de 2 à 10 renardeaux (en fonction de la nourriture disponible). Les premiers jours, les petits sont aveugles et allaités par leur mère. C'est leur père qui assure la subsistance de la famille, apportant de la nourriture à la femelle. A 14 jours de vie, les renardeaux ouvrent les yeux et commencent à explorer le terrier et ses environs. Leur mère recommence alors à chasser. Une obligation liée à la quantité extrêmement importante de lemmings nécessaires pour nourrir et régaler une famille de renards polaires pendant tout un été.

S'il ne peut trouver son mets favori, le renard polaire se contente d'autres proies. A son menu figurent également souris, lièvres arctiques, oiseaux, œufs, mais aussi moules, oursins voire cadavres de phoques. En général, il les attrape par surprise. Et si l'été, la nourriture se trouve en abondance, il prévoit des stocks pour la saison hivernale.

Le principal ennemi du renard polaire n'est pas l'homme lui-même mais les conséquences de ses actes: les changements climatiques bouleversent l'habitat de cet animal, faisant naître des menaces parfois mortelles. Le WWF agit pour endiguer ce phénomène mondial.

Nom scientifique

Renard polaire (Vulpes lagopus)

Statut (IUCN)

Non menacé

Population

Plusieurs centaines de milliers à l'échelle mondiale

Taille

Longueur tête-queue: 50 à 75 cm

Hauteur au garrot: 25 à 30 cm

Diffusion

Amérique du Nord, Europe du Nord, Russie

Un habitat qui fond à vue d'œil

Le renard polaire n'est plus tant menacé par l'homme. En revanche, le réchauffement de son habitat a de graves conséquences sur son existence.

Un habitat bouleversé

Dans l'Arctique, les changements climatiques se font particulièrement sentir. Les hivers sont plus chauds et le printemps arrive de plus en plus tôt. Ces dernières décennies, le sous-continent arctique s'est réchauffé deux fois plus vite que le reste du monde. La banquise a perdu la moitié de son épaisseur d'été en 20 ans. En hiver, lorsque la nourriture se fait rare, les renards polaires suivent les ours blancs pour manger ce que ces derniers laissent de leurs proies. L'ours chasse surtout en hiver, lorsque les trous par lesquels les phoques viennent respirer sont peu nombreux. Si la glace fond plus rapidement, la quantité de nourriture disponible pour le renard polaire diminue également.

La fonte des Icebergs

Une fourrure recherchée

Autrefois traqués pour leur épaisse fourrure, les renards polaires avaient quasiment disparu. Leur chasse est aujourd'hui interdite ou strictement réglementée dans de nombreux pays. Mais la menace n'a pas entièrement disparu pour autant: l'animal est encore parfois pris au piège.

De nouveaux voisins

Les changements climatiques entraînent le réchauffement de l'habitat du renard polaire, ce qui conduit le renard roux à se déplacer de plus en plus vers le nord. Plus puissant physiquement que son cousin, il contraint le renard polaire à se déplacer à son tour et constitue donc une menace sérieuse.

Bâillement Red fox

Préserver la vie sur notre planète

La protection du climat à l'échelle nationale comme mondiale constitue un enjeu majeur pour le WWF.

Notre objectif est de limiter le réchauffement de la Terre en dessous du seuil de 1,5 °C. Pour cela, il est impératif de ne pas produire plus de gaz à effet de serre que les forêts et les autres écosystèmes ne peuvent en absorber, et ce avant 2050. C'est un objectif réalisable avec les technologies disponibles aujourd'hui, à condition de renoncer rapidement aux énergies fossiles, de réduire la consommation énergétique, d'améliorer l'efficacité énergétique et de développer les énergies renouvelables écocompatibles.

Nous mettons tout en œuvre pour faire advenir l'énergie renouvelable et efficace de demain. Ainsi, nous nous engageons sur le plan politique pour élaborer des conditions-cadre intelligentes. Nous travaillons également avec des entreprises pour les aider à réduire leurs émissions de CO2. Enfin, nous informons les citoyens en leur donnant des pistes pour agir.

Nous pouvons et devons réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. C'est le seul moyen de limiter le réchauffement climatique.

Portrait de Elmar Grosse Ruse, responsable du climat et de l'énergie

Pour une planète où il fait bon vivre

Les acteurs du monde politique, économique et social doivent travailler de concert afin de préserver la planète pour les prochaines générations.

Ce que vous pouvez faire

Ensemble, nous pouvons protéger cet as du camouflage: calculez par exemple votre empreinte carbone, ou soutenez notre action en faveur du climat.

Le renard arctique assis dans la neige

J'aide le renard arctique

CHF Mon don
Montant minimal: CHF
Montant maximal: CHF

Votre don permet au WWF de protéger efficacement le climat.

Sun met derrière la terre sous

Calculateur d'empreinte écologique

Evaluez votre impact personnel sur l'environnement et suivez nos conseils personnalisés pour l'améliorer.

Air document du WWF-Store

Certificat Climat

Le Certificat Climat est le cadeau idéal pour faire plaisir tout en réalisant une bonne action. Faites un geste pour lutter contre les changements climatiques.