05 mai 2020 — Communiqué de presse

Les projets du WWF et de Coop en faveur du climat sont un succès

Depuis 2007, les projets du WWF et de Coop en faveur de la protection du climat ont contribué à une réduction d’environ 400 000 tonnes d’émissions de CO2 et à l’amélioration des conditions de vie de plus de 460 000 personnes.

Weltkarte aus Pflanzen

Coop et WWF mènent des projets en faveur de la protection du climat depuis 2007 dans le cadre de leur partenariat stratégique global. A fin 2019, les projets en faveur de la protection du climat ont permis d’atteindre les résultats suivants:

  • 393'864 tonnes de gaz à effet de serre en moins,
  • 461’465 personnes ont vu leurs conditions de vie s’améliorer. Cela signifie, par exemple, l’accès à l’eau potable, la réduction des coûts énergétiques, une amélioration de la qualité de l’air dans les logements
  • 2’144 hectares reboisés ou n’ayant pas été déboisés.

Les projets sont certifiés «Gold Standard» ou visent cette certification.

Citations:
Katrin Oswald, Senior Manager en charge des marchés durables:

  • «Le WWF ne soutient la compensation des gaz à effet de serre que si cela a un effet positif démontrable sur le climat, les populations locales et la biodiversité. De plus, la compensation doit toujours venir en complément de réductions de CO2 ambitieuses et pas à la place de celles-ci. L’engagement avec Coop répond à ces critères.»
  • «L’approche d’ «insetting» développée avec Coop a été pionnière et l’est encore aujourd’hui. Elle montre à quel point Coop est innovante et cohérente en matière de protection climatique volontaire.»

Réduction de CO2 et croissance
Coop s’est engagée auprès du WWF à réduire de moitié ses émissions opérationnelles de CO2 d’ici 2023 (par rapport à 2008) tout en poursuivant sa croissance. Aujourd’hui, la réduction s’élève déjà à 33%. En outre, les émissions de CO2 sont évitées, réduites et, en dernier recours, compensées. C’est le cas notamment du transport de marchandises par avion (la plus grande part), des livraisons coop@home et des voyages d’affaires des collaborateurs. Les coûts de compensation des émissions des vols sont directement imputés à l’approvisionnement Coop. Jusqu’à ce jour, cela a conduit à une réduction nette de 13% (par rapport à 2008) des émissions de CO2 dues au transport aérien. Coop emploie l’étiquette «by air» pour signaler les produits encore importés par avion.

«Insetting» en faveur des êtres humains et de l’environnement
Tous les projets en faveur de la protection du climat répondent à l’approche d’«insetting» développée par Coop et le WWF: ils sont menés exclusivement dans des régions agricoles desquelles sont issus les produits comme le café, le cacao, le riz ou les fleurs coupées qui se retrouvent dans les rayons de Coop. Dans la mesure du possible, ils sont équitables et certifiés bio. Les investissements et la valeur ajoutée du projet bénéficient directement aux producteurs qui fournissent Coop. Tous les projets sont conformes aux exigences du «Gold Standard for the Global Goals» ou sont en passe de l’être (les meilleures selon les normes en matière de projets de compensation) et sont régulièrement certifiés par des tiers indépendants. Ils répondent aux critères d’additionnalité, ce qui signifie qu’ils ne seraient pas mis en œuvre sans le financement de Coop.

Offrir de meilleures conditions de vie
Les projets contribuent non seulement à la protection du climat, mais génèrent également une valeur ajoutée pour les populations et la biodiversité sur place et impliquent tous les groupes d’intérêt concernés. Exemples:

  • Des cuisinières à haute efficacité avec une consommation de bois inférieure à celle des cuisinières conventionnelles et des installations au biogaz soulagent les personnes de la collecte de bois et réduisent ainsi la déforestation. Ces dispositifs permettent également une cuisson sans fumée qui sauve des vies: selon l’OMS, dans le monde, il y a davantage de victimes des émissions de fumée dues à la cuisson sur des foyers ouverts que du paludisme.
  • Le reboisement des plantations de cacao selon les systèmes agroforestiers dynamiques modernes permet d’exploiter des cultures mixtes et rend les plantations plus résistantes aux nuisibles, aux maladies et aux fluctuations climatiques. Il aide les familles d’agriculteurs à diversifier leurs revenus et contribue à la sécurité alimentaire.

Une valeur ajoutée grâce à la protection du climat
L’impact global des fonds précédemment investis dans des projets peut être quantifié à l’aide des indicateurs du Fonds monétaire international et du Gold Standard . Avec les 22 millions de francs investis par Coop en 2019, Coop et WWF devraient atteindre les objectifs suivants d’ici la fin des projets:

  • 717 458 tonnes de CO2 en moins
  • 105,7 millions de francs des coûts des dégâts climatiques évités
  • 38,1 millions de francs de valeur ajoutée en faveur de la biodiversité
  • 26,4 millions francs de valeur ajoutée liés aux meilleures conditions de vie
  • 24,7 millions de francs des coûts de santé évités
  • 194,9 millions de francs de valeur ajoutée TOTALE

Encadré:
Conditions pour un engagement volontaire aux côtés du WWF en faveur de la protection du climat
La compensation climatique ne doit pas se résumer à un simple échange d’émissions de CO2. C’est pourquoi le WWF ne soutient la compensation des gaz à effet de serre que si:

  • l’entreprise conclut un partenariat complet et définit des objectifs environnementaux avec le WWF,
  • l’engagement a un effet climatique positif: cela signifie que l’entreprise poursuit des objectifs ambitieux d’évitement et de réduction de CO2 et ne compense que les émissions minimisées,
  • l’engagement a un effet incitatif dans les domaines les plus importants pour le climat.

Conditions requises pour les projets en faveur de la protection du climat:

  • Ils sont mis en œuvre conformément aux exigences du «Gold Standard for the Global Goals» et régulièrement certifiés par des tiers indépendants. Ceci est signalé de manière transparente.
  • Ils répondent au critère d’additionnalité, c’est-à-dire qu’ils ne seraient pas mis en œuvre sans le financement de l’entreprise.
  • Ils contribuent à la protection du climat, génèrent de la valeur ajoutée pour les êtres humains et la biodiversité et impliquent tous les groupes d’intérêt concernés sur place.

Retrouvez de plus amples informations à l’adresse suivante :

  • Pour en savoir plus sur l’engagement volontaire de Coop et du WWF en faveur du climat, consultez la fiche d’information sur www.wwf.ch/insetting
  • Fiches d’information sur les projets en faveur de la protection du climat: www.wwf.ch/insetting

Contact:
Katrin Oswald, Senior Manager en charge des marchés durables, WWF Suisse, 044 297 21 88, katrin.oswald@wwf.ch
Pierrette Rey, porte-parole du WWF Suisse, tél. 021 966 73 75, pierrette.rey@wwf.ch