22. mars 2017 — Communiqué de presse

Prise de position du WWF à propos d’une autorisation de tir contre un loup dans les cantons du Tessin et des Grisons

Le WWF déplore l’autorisation de tir d’un loup que les cantons du Tessin et des Grisons ont délivré aujourd’hui. L’organisation va examiner les dossiers et se réserve le droit d’entreprendre une action en justice.
 

Potrait d'un loup

Selon des échantillons d’ADN, les attaques à Stampa, Faido (au Tessin) et Cama (Grisons) sont le fait d’un seul et même loup. Raison pour laquelle les deux cantons délivrent en même temps une autorisation de tir.

Il semble que le loup M75 a fait preuve d’habileté pour esquiver les mesures de protection et même les clôtures. Néanmoins, il semble que le Tessin n’a pas respecté les critères de la Confédération en ce qui concerne les mesures de protection des troupeaux. Le WWF a déposé une intervention parlementaire au Tessin pour exiger la transparence quant aux attaques et aux mesures de protection des troupeaux, mais il n’a reçu aucune réponse.

Au Tessin, les mesures de protection des troupeaux sont encore lacunaires alors même que le loup est de retour dans ce canton depuis déjà dix ans. Le WWF exige donc des mesures complètes dans ce secteur, car le prochain loup ne manquera pas d’arriver.

Le WWF va examiner les deux dossiers et se réserve le droit d’entreprendre une action en justice.

Contact

Gabor von Bethlenfalvy
Spécialiste des grands prédateurs, WWF Suisse
+41 76 552 18 09