26. juillet 2018 — Communiqué de presse

Vague de chaleur: les climatiseurs réchauffent le climat

Les journées de grande chaleur sont malsaines pour le climat. Lorsque nous nous mettons à rafraîchir nos maisons et bureaux au moyen de dispositifs techniques, nous contribuons en effet à le réchauffer davantage. Il existe pourtant des alternatives simples.

Ventilator

Les journées de grande chaleur (où le thermomètre grimpe au-delà de 30 degrés) sont de plus en plus fréquentes. Jusque dans les années 1980, la ville de Lucerne enregistrait ainsi dix jours de grande chaleur par année au maximum, alors que l’on peut désormais en compter jusqu’à 25. Ce n’est donc pas un hasard si les ventes de ventilateurs et de climatiseurs ont doublé en dix ans. Cette tendance s’accompagne d’une hausse de la consommation d’électricité. Aujourd’hui, les Suisses dépensent environ 300 millions de francs par an pour payer les coûts de l’électricité consommée par les climatiseurs et autres installations de ce genre.

Le recours à des climatiseurs mobiles consommant aisément 1000 watts est particulièrement problématique. Les ventilateurs utilisent 20 fois moins d’électricité. Lorsqu’ils sont dirigés depuis un angle de la pièce vers le plafond, ils font circuler l’air de manière optimale. Ce flux, associé à l’évaporation plus rapide de la sueur sur la peau, donne l’impression que la température de la pièce est de deux à quatre degrés inférieure à ce qu’elle est réellement. Vous trouverez les modèles de ventilateurs les plus efficaces sur www.topten.ch/ventilateurs. Par ailleurs, il existe d’autres alternatives simples à la technique.

 

Conseils fraîcheur

Informations:

La consommation d’électricité des climatiseurs est une chose, la présence d’agent frigorigène dans ces appareils en est une autre. D’après la «Green Cooling Initiative», les agents frigorigènes contribuent à augmenter l’effet de serre à hauteur de près de 330 Mt CO2eq à l’échelle mondiale. Ils s’échappent dans l’atmosphère, p. ex. en cas de fuites ou d’élimination incorrecte (http://k-cep.org/wp-content/uploads/2018/03/Optimization-Monitoring-Maintenance-of-Cooling-Technology-v2-subhead....pdf ).

Les ventilateurs de plafond sont les plus efficaces dans leur catégorie. Leur envergure et la qualité des moteurs à courant continu leur permettent de déplacer une grande quantité d’air malgré une consommation d’électricité relativement faible. Le ventilateur de plafond le plus efficace vendu sur le marché suisse ne consomme que 3 à 15 watts, suivant la vitesse à laquelle il fonctionne.

 

Lien en relation sur le site du WWF Suisse: https://www.wwf.ch/fr/stories/comment-garder-la-tete-froide

Contact:

Pierrette Rey, porte-parole du WWF Suisse, 021 966 73 75

Ian Rothwell, directeur de projet efficacité énergétique topten.ch, 079 661 17 63