Kirschbaum an einem Weg bei Lützelflüh im Emmental

Davantage d’arbres à haute-tige dans nos campagnes

Le WWF plante des arbres fruitiers à haute-tige dans les Grisons, ce qui favorise la biodiversité tout en égayant le paysage rural.

Les oiseaux ont besoin des arbres à haute-tige

Recul massif ces 70 dernières années

Millions d’arbres à haute-tige en Suisse

Vallée sèche intra-alpine, la Basse-Engadine présente des conditions climatiques uniques. Non seulement la flore et la faune y sont d’une extrême richesse, mais les plantes cultivées comme les arbres fruitiers à haute-tige y prospèrent également, pour le plus grand bonheur de nombreuses espèces d’oiseaux nicheurs. Ainsi, des oiseaux cavernicoles, tels que la chouette chevêche, la huppe fasciée et le rouge-queue à front blanc, sont tributaires des possibilités de nidification offertes par les vieux arbres à haute-tige.

Pourtant, un grand nombre d’espèces d’oiseaux nicheurs sont fortement menacées, notamment en raison du recul des arbres fruitiers à haute-tige – en Basse-Engadine comme sur l’ensemble du territoire: si l’on recensait environ 15 millions d’arbres de ce type dans les années 50, ils ne sont plus que 2,3 millions aujourd’hui. Parallèlement, le nombre de variétés de fruits cultivées décline.

Préserver les variétés anciennes

Depuis 2012, en collaboration avec des agriculteurs, des arbres fruitiers à haute-tige sont replantés et de vieux peuplements entretenus et préservés dans différentes régions des Grisons. La priorité est donnée à d’anciennes variétés parfaitement adaptées aux conditions climatiques. Depuis le lancement de ce projet, les arbres fruitiers à haute-tige ont progressé de 20% en Basse-Engadine.

Le torcol fourmilier, une espèce d’oiseau particulière, est actuellement en recrudescence dans les vergers proches des habitations, depuis que les anciens terrains sont préservés et s’enrichissent de nouvelles plantations. Au total, une quarantaine d’espèces d’oiseaux nicheurs et beaucoup d’autres animaux, plantes, lichens et mousses profitent de ces nouveaux habitats revitalisés. Il s’y développe en outre une grande diversité d’insectes, dont les oiseaux se nourrissent.

Wiedehopf auf einem Ast
Steinkauz (Athene noctua) auf einem Baum
Wendehals auf einem Ast

Les arbres à haute-tige assurent la diversité des espèces: huppes fasciées, chouettes chevêches et torcols fourmiliers

Ce que vous pouvez faire

Les arbres à haute-tige sont des éléments indispensables à l’ensemble de l’écosystème suisse. Le WWF a besoin de votre aide pour continuer à mener des projets et agir sur la scène politique en faveur de la biodiversité. Soutenez-nous en faisant un don pour les Alpes. Envoyez un signal en devenant membre ou soutenez les paysans de montagnes en vous engageant comme bénévole.

panorama alpin

Je protège les Alpes

CHF Mon montant personnalisé
Montant minimal: CHF
Montant maximal: CHF

Votre don nous permet de protéger la biodiversité dans le massif alpin.

Bonobo mère embrassant son bébé

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.

Les bénévoles de la section WWF St. Gallen sur l'aide Brändliberg, Saint-Gall, Suisse

Bénévolat

Agissez concrètement pour la nature et l'environnement et choisissez l'un de nos engagements bénévoles.