©
©
Seelöwen schwimmen vor Kalifornien
Retour
10 juin 2022

Protéger les océans

Les océans produisent de l'oxygène, régulent le climat, offrent un habitat à d'innombrables espèces et nous fournissent de la nourriture. En bref, ils sont essentiels à la vie sur notre planète bleue. Nous pouvons ensemble progresser vers un avenir où nos océans seront mieux protégés. Nos conseils vous montrent comment vous pouvez y contribuer.

1. Éviter le plastique

Les matières plastiques sont l'une des plus grandes menaces pour nos océans: plus de 8 millions de tonnes polluent nos eaux chaque année! Cela nuit à la faune et à la flore marines ainsi qu'aux écosystèmes. Ces matières se retrouvent même dans nos aliments et notre eau potable via les microplastiques. Il est grand temps d'agir: bannissez autant que possible le plastique de votre quotidien. Car si le plastique n'est pas utilisé, il n'est pas censé non plus se retrouver dans la nature. Un petit rappel donc: emportez par exemple un sac réutilisable pour vos achats, veillez à acheter des produits non emballés. Si vous mangez régulièrement en déplacement, il vaut la peine d'utiliser de la vaisselle réutilisable. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir à manger sans plastique!

2. Adieu aux microplastiques

Le terme générique de microplastique désigne les morceaux de plastique de moins de 5 millimètres. Certains de ces morceaux se forment lorsque des objets en plastique jetés se brisent en plus petits morceaux sous l'effet des intempéries. D'autres finissent directement dans nos océans sous forme de "microbilles" que nous jetons sans le savoir dans les égouts. Il vaut la peine d'éviter les microplastiques non seulement pour protéger les océans, mais aussi notre propre santé. Car ces petites particules se retrouvent à nouveau dans notre chaîne alimentaire et dans notre approvisionnement en eau! Nos études révèlent que chaque personne ingère sans le savoir environ 5 grammes de microplastiques par semaine. Cela correspond à peu près au poids d'une carte de crédit.  

Soyez donc vigilants lorsque vous achetez du savon liquide, des exfoliants, du gel douche ou du mascara: les microplastiques se cachent dans nombre de ces produits - sous différents noms. Les petites particules peuvent se cacher derrière des appellations telles que polyéthylène (PE) ou polyquaternium (PQ). Des polymères synthétiques liquides, c'est-à-dire des substances difficilement dégradables dans l'environnement, peuvent également se cacher dans les cosmétiques. Heureusement, il est très facile de s'en passer: les cosmétiques naturels certifiés ne contiennent aucun composant à base de pétrole. Pour les gommages, on peut utiliser du marc de café, du sucre ou du sel de mer.

3. À table sans poisson

La surpêche est la plus grande menace pour la vie dans les océans et soumet les ressources marines à une pression énorme. Pas moins de 34% des stocks de poissons dans le monde sont surexploité . Au cours des 50 dernières années, le nombre de populations surexploitées a triplé. Une consommation responsable de poissons et de fruits de mer est absolument nécessaire pour éviter l'effondrement des stocks de poissons. Parmi les espèces de poissons qui sont souvent surexploitées, on trouve les grands prédateurs, par exemple le thon, le cabillaud, le saumon ou l'espadon. Essayez d'éviter de les consommer ou de limiter leur consommation. Préférez les menus végétariens ou végétaliens. Et si vous devez absolument manger du poisson, choisissez uniquement des produits notés en vert dans le guide du WWF. Bon appétit!

©
Un martin-pêcheur attrape un poisson
©
Eine Frau reinigt das Ufer am Gewässer Clean-Up
©
Gemüse und Früchtemarkt in Zürich

4. L'eau, c'est la vie

L'eau peut avoir un effet relaxant sur nous. Pour d'innombrables animaux et plantes, le monde aquatique est même essentiel à leur survie, puisqu'il s'agit de leur habitat. Pour qu'il en soit toujours ainsi, il est important de prendre soin de cet environnement précieux. C'est possible à chaque sortie: partez par exemple en promenade de nettoyage et ramassez les objets qui n'ont pas leur place dans la nature. Chaque élément qui finit à la poubelle ne peut plus obstruer l'estomac d'un animal. Vous accomplissez ainsi une bonne action en passant!

5. Moins, c'est nettement plus - pour tous

Non seulement les océans produisent environ la moitié de l'oxygène que nous respirons, mais ils absorbent également plus de la moitié du dioxyde de carbone produit par l'humain. Par conséquent, notre atmosphère, mais aussi nos mers se réchauffent. Cela entraîne le blanchiment des coraux, des changements dans les habitats d'innombrables animaux et plantes et une augmentation de la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes.  

La protection de nos mers passe aussi par notre empreinte: plus celle-ci sera réduite, plus nous aurons de chances de pouvoir continuer à habiter notre planète. Partez donc en vacances en Suisse ou dans un pays voisin, dégustez des menus sans viande ni produits laitiers et utilisez vos pieds, le vélo ou les transports publics pour vous déplacer. Vous pouvez calculer votre empreinte personnelle à l'aide de notre calculateur d'empreinte.

6. Ensemble, nous sommes plus forts

C'est vrai. Seuls, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Mais vous connaissez peut-être l'expression: "Si beaucoup de personnes dans beaucoup de petits endroits font beaucoup de petits pas, elles changeront la face du monde". Et si de nombreuses personnes font également usage de leur droit de vote et se mobilisent ainsi pour un avenir durable, alors elles pourront accomplir beaucoup ensemble.

Ce que vous pouvez faire d'autre

Des océans sains et résilients sont essentiels à la survie. Grâce à votre don, le WWF peut rallier encore plus de personnes dans le monde à la cause de la préservation des océans. En tant que membre du WWF, vous faites partie d'un mouvement mondial qui se bat pour un avenir digne d'être vécu pour nous et les générations à venir.

©
Korallen in Fiji

Protéger les mers

La surpêche, la pollution et le changement climatique menacent nos océans. Votre don nous aide à protéger nos océans.

©
Bonobo mère embrassant son bébé

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes dans le monde entier soutiennent déjà nos projets.