©
©
Roziahs Dorf

Les communautés côtières protègent les océans

Les habitants des villages côtiers pêchent de moins en moins de poisson, pourtant indispensable à leur survie. La surexploitation des mers et des océans est une catastrophe tant sociale qu’écologique. Avec la Coastal Communities Initiative, le WWF s’engage pour des méthodes de pêche plus durables, une meilleure protection des côtes et l’amélioration des conditions de vie dans les villages de pêcheurs.

Un problème global

90% des stocks de poisson sont considérés comme surexploités

Tandis que les chaluts ratissent les fonds marins, les océans se remplissent de nos déchets. En même temps, le réchauffement climatique aggrave les tempêtes et autres épisodes extrêmes, acidifiant les mers et faisant monter le niveau des eaux: une évolution dramatique pour les océans et pour les millions de personnes qui vivent sur leurs côtes. A l’échelle de la planète, près de 90% des stocks de poisson sont considérés comme surexploités, surpêchés ou épuisés. Une menace de plus pour les habitants des villages côtiers, dont l’alimentation dépend souvent de l’activité des petits pêcheurs. Mais aujourd’hui, la population qui vit de la mer et qui la côtoie depuis des siècles a la possibilité de prendre son destin en main. Il faut en effet que les choses changent si elle veut pouvoir conserver les ressources qui lui sont vitales.

Un mouvement mondial pour protéger les mers

La survie des villages côtiers est étroitement liée à la santé des océans. Car lorsque ceux-ci sont menacés, les populations locales n’ont plus accès aux ressources dont elles dépendent pour vivre. Malgré cela, les habitants des régions concernées ne sont pas suffisamment pris en considération dans l’élaboration des lois nationales sur la pêche, voire sont exclus des processus décisionnels importants. Enfin, il arrive de plus en plus souvent qu’ils soient privés d’accès aux ressources naturelles. Si l’on veut protéger les milieux marins, la population locale doit être activement impliquée dans les efforts entrepris sur place. Cela permet en effet d’assurer ses revenus et de donner une chance aux effectifs de poisson et à des écosystèmes entiers de se régénérer.

La Coastal Communities Initiative du WWF soutient les communautés côtières locales pour les aider à surmonter la crise des océans. Elle met en réseau plus de 280 partenaires dans le monde, offrant aux communautés locales de partager leur savoir et de le développer. L’initiative renforce aussi leur influence au niveau politique: les idées isolées issues de communautés finissent ainsi par former un mouvement international en faveur de la protection des mers. 

Quand les idées se transforment en succès

Pour que les projets des communautés côtières se muent en succès, il est nécessaire que la population sur place en assume la responsabilité. Six femmes et hommes de différentes régions du globe évoquent ici leur engagement pour des océans sains, et expliquent comment leurs idées sont devenues des réussites, faisant d’eux des pionniers de la protection marine.

Des solutions durables pour le monde entier

D’ici 2030, les communautés villageoises établies sur les côtes maritimes doivent disposer des connaissances et des moyens leur permettant d’administrer elles-mêmes les zones maritimes locales, de façon durable. Le WWF les soutient pour que des réglementations correspondantes soient ancrées dans le dispositif légal des pays concernés. D’autres communautés villageoises sont invitées à rejoindre le mouvement. L’initiative leur permet en effet d’accéder au savoir et aux expériences accumulés tout autour de la planète. Le réseau qui se forme doit faciliter l’établissement aussi large que possible de solutions, aussi dans d’autres régions. Car qu’il soit artisan, étudiant ou enseignant, chaque individu peut apporter sa contribution à la protection de nos côtes et océans. Les portraits de six défenseurs de la vie marine le démontrent.

La Coastal Communities Initiative en bref

Ce que vous pouvez faire

Le WWF a besoin de votre soutien pour poursuivre sa lutte contre la pollution marine. Aidez-nous en donnant pour les océans!

©
Korallen in Fiji

Je protège les mers

CHF Mon montant personnalisé
Montant minimal: CHF
Montant maximal: CHF

Avec votre don, nous pouvons protéger les écosystèmes marins.