Jeune gorille de plaine occidental

Déclaration du WWF sur la République centrafricaine

Mise à jour du 27 février 2020 sur les mesures prises en République centrafricaine

Toute une série de mesures a déjà été pris dans les pays et régions qui, en raison de leurs circonstances spécifiques, présentent des risques élevés. Il s'agit notamment de l'intensification ou de l'accélération des activités déjà mises en œuvre, en particulier dans le bassin du Congo, où la guerre, les troubles violents et les conflits armés constituent des défis délicats pour le travail de protection de la nature.

Exemples de mesures prises en République centrafricaine:

  • Des accords sociaux dans les domaines de la santé et de l’éducation préconisés par le WWF sont actuellement en cours de signature entre la Dzanga - Sangha Protected Area (DSPA) et les communautés locales, ce qui permettra une implication plus marquée des communautés dans la gestion du parc Dzanga Sangha.
  • Un atelier a été organisé en décembre 2019 par l’association locale Ndima-Kali. L’accent était placé sur le développement durable des activités traditionnelles des Baka et des Sangha-sangha, dans le cadre d’un programme de protection inclusif. L’objectif est de soutenir les communautés indigènes, à commencer par la création de la Yobe’-Sangha community Association et du Bayanga Development Committee. Les membres des communautés indigènes peuvent désormais obtenir des certificats de naissance et de citoyenneté.
  • Aide à la mise en place du centre des droits humains à Bayanga en 2016, une institution qui s’engage pour résoudre les conflits locaux pour les Baka et les autres membres des communautés locales et qui leur fournit une aide juridique en cas de besoin. Depuis sa création, le centre a proposé sa médiation dans 127 cas. Quatre de ces plaintes concernaient des gardes-forestiers et toutes ont été résolues ou transmises aux tribunaux. 
  • Soutien, en collaboration avec le centre des droits humains, à différentes organisations locales qui s’engagent pour les droits des femmes et leur autonomie, parmi lesquelles Ndima Kali, Re Palca, UCB et Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA).
  • Contribution à la mise à disposition de soins médicaux gratuits pour près de 10 000 personnes dans le cadre de l’initiative DSPA en 2019.
  • Mise en œuvre du cadre de référence pour la sauvegarde environnementale et sociale renforcée du WWF depuis fin 2019.