Holzschnitzereien

Guide Souvenir

Recommandations de souvenirs

Pouvez-vous rapporter un collier en corail à votre grand-mère? Et une bouteille de vin de serpent aux copains? Consultez notre guide pour voir quels souvenirs sont permis et lesquels ne le sont pas. Le commerce de souvenirs d’espèces menacées met en péril la biodiversité. Rapportez de beaux souvenirs plutôt que des objets douteux.

Retour à la catégorie Muscheln, Koralle

Coraux rouges

  • Sans permis
  • Permis obligatoire
  • Interdit
Voici comment obtenir une autorisation

Pour les espèces protégées, il faut un permis d’exportation CITES du pays d’origine ainsi qu’un permis d’importation et un contrôle à l’entrée en Suisse. Pour les espèces non protégées, un permis d’exportation CITES n’est pas nécessaire. Veuillez lire les informations complémentaires ci-après à ce sujet.

Quatre espèces asiatiques de coraux rouges sont inscrites dans les annexes de la CITES (Corallium elatius, C.japonicum, C. konjoi et C. secundum). Ces coraux décoratifs classiques sont abondamment utilisés dans l’industrie de la bijouterie. Les coraux ne sont pas des pierres, mais des animaux, qui doivent être tués pour être exploités. Ils sont constitués d’innombrables invertébrés minuscules, les polypes, qui vivent en colonies et dont les sécrétions forment des squelettes aux ramifications ressemblant à des éventails ou des buissons. C’est le squelette calcaire qu’on appelle communément le corail. Les coraux grandissent très lentement, en moyenne de quelques millimètres à 20 centimètres par an. Les coraux sont essentiellement récoltés au moyen de filets qui sont traînés sur les fonds marins et détruisent des pans de récifs tout entiers. Les espèces non protégées ne nécessitent pas de permis ni de contrôle.

Annexe III de la CITES, protection partielle
Retour à la catégorie Muscheln, Koralle