21. mars 2018 — Communiqué de presse

Les étudiants veulent davantage de développement durable

L'intérêt pour le développement durable est grand, mais son ancrage au sein des hautes écoles et des programmes d'études n'est pas suffisant. C'est ce que met en évidence un sondage auprès des étudiants des hautes écoles suisses. La Fédération Suisse d'Organisations Etudiantes pour un Développement Durable (FDD), l’Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES) et le WWF Suisse s’engagent par conséquent pour que les hautes écoles et les enseignants soutiennent et mettent en œuvre le développement durable à tous les échelons.

Université de Berne avec des personnes

87% des étudiants sont très ou plutôt intéressés par le développement durable. C’est ce qui ressort d’un sondage en ligne mené conjointement par la Fédération Suisse d'Organisations Etudiantes pour un Développement Durable (FDD), l’Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES) et le WWF Suisse. Le haut niveau d'intérêt pour le développement durable fait face à une offre insatisfaisante : plus de 60% des répondants ne sont pas du tout ou seulement partiellement satisfaits de l'engagement de leur propre institution envers le développement durable. Et seulement 38% estiment que l'engagement et la compétence des enseignants en matière de développement durable sont satisfaisants (majoritairement ou totalement satisfaits). Seuls 26% sont d’avis que les sujets ayant trait au développement durable sont enseignés de manière pratique. 65% souhaitent que le développement durable soit plus présent dans leurs propres études et institutions. L'enquête en ligne, trilingue et impliquant 310 étudiants issus d’hautes écoles suisses, a eu lieu entre le 16.02.18 et le 10.03.18.
 

Les cadres et spécialistes de demain
Quiconque termine ses études aujourd'hui travaillera probablement en tant que cadre ou spécialiste au sein d’une entreprise ou organisation demain et contribuera à trouver et mettre en œuvre des solutions innovantes. Par conséquent, il ou elle déterminera si et dans quelle mesure l'entreprise ou l’organisation est engagée dans une démarche de développement durable. Les personnes formées au sein des hautes écoles jouent donc un rôle central dans la construction d'une économie et d'une société durables. La FDD, l’UNES et le WWF s’investissent pour que l’ensemble des hautes écoles suisses et des enseignants s’engagent davantage en faveur du développement durable et ce, dans tous les domaines (enseignement, recherche, services, gouvernance, gestion et financement). L’éventail des thèmes du développement durable devrait être considérablement étendu à l’ensemble des programmes d'études. En outre, les trois organisations soulignent que l'enseignement des sujets liés au développement durable requiert des méthodes d'apprentissage plus axées sur la pratique, de façon à favoriser les compétences opérationnelles.

Plus d’informations:
Pour plus d‘informations concernant la méthodologie employée, le détail des résultats et les exigences de la FDD, de l’UNES et du WWF, veuillez consulter le rapport "Le développement durable dans les études supérieures - Appréciation et souhaits des étudiants" disponible sur le lien suivant: www.wwf.ch/sondage-etudiants

Personnes de contact:

Léo Gilliard, Responsable du projet "Durabilité dans les hautes écoles", WWF Suisse, 079 615 29 07, leo.gilliard@wwf.ch

Lia Zehnder, Responsable pour le développement durable, Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES), 076 549 16 03, lia.zehnder@vss-unes.ch