Retour
25. décembre 2018

Les gagnants et les perdants en 2018

2018 a été une piètre année pour le règne animal: même si certaines espèces ont pu élargir leurs habitats en raison du réchauffement climatique, à l’image du guêpier d’Europe, d’autres, comme le hareng de la Baltique ou le harfang des neiges, voient leur territoire rétrécir pour les mêmes raisons. Le WWF dresse un bilan: visionnez les vidéos sur les gagnants et les perdants en 2018.

Gagnants 2018

Espoir pour le guêpier d’Europe, le chat marsupial moucheté, le phoque gris de la Baltique, le gorille des montagnes et la baleine grise du Pacifique.

Perdants 2018

L’année a été moins bonne pour le hareng de la Baltique et l’orang-outan de Tapanuli. Les tortues, l’antilope saïga de Mongolie et le harfang des neiges font aussi partie des perdants.

Voici ce que vous pouvez faire

Faites un don ou devenez membre du WWF afin que nous puissions continuer à agir l’an prochain pour les espèces et les habitats menacés, ainsi que pour la protection du climat.

Wilson Sandye avec ses collègues du WWF à Rompeteros, Pérou

Don d'ordre général

Votre don permet au WWF de mener plus de 1300 projets en faveur de la nature et de l'environnement.

Bonobo mère embrassant son bébé

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.