léopard persan couché sur le sol

Protection du léopard dans le sud du Caucase

Autrefois, la panthère de Perse était endémique dans l'ensemble du Caucase. Aujourd'hui, seuls quelques représentants de cet élégant félin subsistent et rôdent sur toute l'étendue du massif. Dans le sud de la région, le WWF contribue à créer des aires protégées et des corridors biologiques afin d'offrir au léopard iranien un territoire suffisamment vaste pour lui permettre de se reproduire.

Un habitat en déclin dans un écosystème à couper le souffle

Situé à la frontière entre l'Asie et l'Europe, aux confins de la mer Noire et de la mer Caspienne, le Caucase est un écosystème qui collectionne les superlatifs. Plus de 100 types de paysage différents s'y côtoient, où vivent de nombreuses espèces de plantes et d'animaux rares. La panthère de Perse, également appelée léopard iranien, est l'une d'elles, et elle est particulièrement menacée d'extinction dans cette région, notamment à cause de la destruction et du morcellement de son habitat ainsi que du braconnage qui décime le léopard et ses proies. Lorsque le WWF a lancé son projet, le sud du Caucase ne comptait plus que six individus adultes.

rhododendron du Caucase, la Russie
Paysage dans le Caucase avec le glacier Tseisky en arrière-plan
Red Deer dans Kavkazsky Nature Park, Caucase

Le Caucase est un écrin de biodiversité: plus de 7000 espèces de plantes et d'animaux y vivent, sans compter les insectes.

Un programme de protection pour la panthère de Perse

Nombre de panthères dans la zone couverte

Nombre de panthères de Perse

Notre objectif jusqu'en 2025: faire croître la population de panthères de Perse adultes de 6 à 15 individus.

Le projet de protection du léopard iranien vise actuellement à offrir un habitat sûr à ce félin qui se fait rare, en mettant en place des aires protégées bien gérées où les populations d'animaux sauvages sont surveillées. Ces zones sont reliées par des corridors biologiques et encadrées par des responsables anti-braconnage. Par ailleurs, nous entendons soutenir le développement des communautés qui vivent dans les corridors et sensibiliser les populations locales. Empêcher l'extinction de la panthère de Perse dans cette région est une mission qui nous tient particulièrement à cœur.

Les activités organisées dans le cadre de ce projet se déroulent dans deux zones: le massif du Zanguezour, dans le sud de l'Arménie, et les montagnes Talish, en Azerbaïdjan, sont des territoires clés pour la panthère de Perse dans le Caucase du Sud.

Cliquez ici pour savoir plus.

L'espoir renaît: des jeunes ont été aperçus

Le long et patient travail du WWF commence à porter ses fruits: fin 2016, en Azerbaïdjan, cinq jeunes panthères ont été filmées à leur insu par l'organisation. L'animal a également été aperçu dans le massif du Zanguezour, en république autonome de Nakhitchevan, ainsi que dans les montagnes Talish, près de la mer Caspienne.

Vidéo: deux jeunes panthères filmées à leur insu au Nakhitchevan.

Amélioration des aires protégées et des corridors

«Une bonne gestion nous aide à évaluer avec précision les conditions de vie de la panthère de Perse. Nous pouvons ensuite mettre en place des mesures ciblées dans les villages environnants.»

Samvel Karapetyan, Ranger dans le parc national Gnishik

La zone couverte par le programme de protection comprend 14 aires protégées qui n'ont souvent pas les moyens pour mettre en œuvre les mesures de préservation prévues. Les activités illégales qui se déroulent à l'intérieur ou autour de ces aires, comme le braconnage ou la déforestation non autorisée, constituent un réel problème pour la panthère de Perse. L'essentiel de ces territoires est géré par l'Etat. Le WWF travaille à améliorer cette gestion.

L'organisation milite par ailleurs pour la mise en place de corridors biologiques entre ces aires protégées, en impliquant les populations locales. Ces couloirs permettent à l'ours brun, au léopard iranien, à la gazelle à goitre ou encore au mouflon arménien de se déplacer d'une zone à l'autre, ce qui favorise le brassage génétique et optimise les chances d'une descendance saine.

Fort d'une longue expérience de gestion des animaux sauvages, le WWF dispose de chiffres fiables sur la panthère de Perse et ses proies et peut ainsi démontrer dans quelle mesure les aires protégées et les corridors permettent de stabiliser voire de faire croître les populations. Ces chiffres contribuent aussi à l'élaboration de mesures politiques concrètes et à l'évaluation de leur efficacité une fois mises en œuvre.

Unités anti-braconnage

Moins de braconnage

La chasse et les autres activités illégales devraient diminuer de 30% d'ici 2019 grâce aux mesures anti-braconnage du programme de protection.

Outre la diminution de son territoire, la panthère de Perse est particulièrement menacée par la chasse illégale. Le WWF assure donc la formation d'unités anti-braconnage et les fournit en équipements tels que des drones, des appareils photo, des jumelles ou des uniformes. Ces unités assurent également des patrouilles en dehors des aires protégées et signalent les infractions.

Implication de la population locale

L'acceptation de la population locale est essentielle pour assurer la protection de la panthère de Perse. Nous travaillons donc avec les paysans de la région à mettre en place des solutions pour minimiser l'impact de celle-ci sur les animaux d'élevage comme les moutons. Clôtures électrifiées ou surveillance par des bergers sont deux réponses simples et efficaces, mais il faut aussi prévoir une compensation pour les pertes afin de limiter les abattages ciblés de léopards.

Dans les villages pauvres, la déforestation illégale et le braconnage sont souvent deux moyens simples et rapides de gagner de l'argent. Le WWF indique donc aux habitants où et comment trouver de nouvelles sources de revenus. Ainsi, le tourisme durable leur ouvre de nouvelles perspectives. Des mesures localisées doivent également contribuer à garantir une utilisation respectueuse des ressources naturelles. Le cas échéant, la population participe au reboisement des parcelles de forêt détruites. Les jeunes générations ne sont pas en reste: des campagnes scolaires de sensibilisation à la protection de la panthère de Perse leur sont destinées.

Ce que vous pouvez faire

Devenez membre du WWF pour soutenir notre travail de protection des espèces. Votre participation nous permet de mettre en place des aires protégées pour abriter les espèces en danger et préserver la biodiversité. Consultez également nos éco-conseils pour rendre votre quotidien plus respectueux de l'environnement et des ressources.

WWF membre

Adhésions adultes

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.

Famille à Bike Tour

Eco-conseils

Nos éco-conseils sont là pour vous permettre de gagner en durabilité au quotidien.