Le gypaète jeune Trudi a été réintroduite récemment

Réintroduction de jeunes gypaètes dans les Alpes

Le gypaète barbu revient à la conquête des Alpes. De jeunes oiseaux se réinstallent progressivement dans certaines régions montagneuses adaptées. Notre objectif: que les gypaètes réintroduits se reproduisent de plus en plus naturellement.

Défendons ensemble le gypaète barbu

Le gypaète barbu a longtemps été considéré comme un animal dangereux, capable d'emporter un agneau vivant. Il a donc fait l'objet d'une chasse intensive, jusqu'à disparaître complètement de l'arc alpin au début du 20e siècle. Le WWF entend faire revenir cet oiseau géant en Suisse: en 1978, l'organisation a participé avec d'autres partenaires à la création du projet de réintroduction du gypaète barbu dans l'espace alpin. Depuis, nous apportons un soutien financier et stratégique à la Fondation Pro Gypaète, qui encadre un projet d'élevage, de remise en liberté, de suivi des spécimens relâchés et de sensibilisation du public.

Les gypaètes prennent leur envol

Aujourd'hui, plus de 220 individus vivent dans le massif alpin, en Suisse, en Autriche, en Italie et en France. Un grand nombre de ces rapaces revenus à la vie sauvage se sont d'ores et déjà reproduits, et l'on compte aujourd'hui 15 à 20 naissances en plein air chaque année. Une belle évolution qui ne suffit cependant pas encore à éviter tout risque de consanguinité, rendant nécessaire la poursuite des efforts consentis.

Trois vautours barbus dans l'air
Gros plan d'un gypaète volant
Gypaète sur Fly

D'une envergure de près de trois mètres, le gypaète barbu compte parmi les plus grands oiseaux d'Europe

Une méthode de réintroduction qui fait ses preuves

Réintroduction dans les Alpes

210 juvéniles ont d'ores et déjà été réintroduits dans les Alpes (Suisse, France, Italie et Autriche), dont 43 dans la Confédération (chiffres de septembre 2016).

Les gypaètes barbus sont relâchés dans la nature quand ils sont encore très jeunes, avant même d'avoir appris à voler. C'est un âge essentiel pour les juvéniles, car c'est là qu'ils apprennent le plus. Le processus de réintroduction consiste à placer deux ou trois jeunes oiseaux ensemble sur une anfractuosité rocheuse et à les nourrir jusqu'à ce qu'ils soient prêts à quitter le nid, deux mois plus tard, au terme d'une surveillance assidue. Les jeunes gypaètes sont relâchés dans les Alpes afin de pouvoir trouver leurs marques sur leur futur territoire.

Les réintroductions de juvéniles nés en captivité dans des zoos ou des centres d'élevage de différents pays se poursuivent afin de préserver la diversité génétique des oiseaux en âge de se reproduire. Un de ces centres se trouve en Suisse, dans le parc animalier de Goldau.

Observation du comportement des oiseaux

«Nous avons le devoir d'offrir un bon cadre de vie à ces animaux.»

Portrait Daniel Hegglin, PDG de la Fondation Pro Gypaète

Le programme de réintroduction ne s'arrête pas lorsque les oiseaux sont relâchés sur leur corniche. Une surveillance régulière est assurée, et les gypaètes reçoivent un marquage sur les plumes ou les pattes. Certains d'entre eux sont même dotés de petits émetteurs satellites qui permettent à la Fondation Pro Gypaète de suivre leurs déplacements, qui peuvent atteindre jusqu'à 700 km par jour, et leurs zones de nidification. Les scientifiques collectent ainsi des données précieuses pour connaître le comportement de cette population encore fragile et assurer sa protection.

Découvrez en vidéo le processus de réintroduction des gypaètes barbus.

Ce que vous pouvez faire

Aidez-nous à créer les conditions optimales pour permettre au gypaète de revenir dans les Alpes. Parrainez les Alpes pour soutenir notre action en faveur de l'habitat de ce rapace, ou adoptez un comportement plus écologique au quotidien afin de préserver le cadre de vie d'autres animaux. Vous pouvez également calculer votre empreinte carbone et découvrir où concentrer vos efforts pour mieux respecter l'environnement.

Marmot dans le parc national du Hohe Tauern, Autriche

Parrainer les Alpes

En devenant parrain, vous aidez le WWF à préserver dans la durée la biodiversité haute en couleurs des Alpes.

Sun met derrière la terre sous

Calculateur d'empreinte écologique

Evaluez votre impact personnel sur l'environnement et suivez nos conseils personnalisés pour l'améliorer.