©
©
Eine Gruppe von Wanderern in den Bergen

10 actions efficaces pour protéger notre environnement

Quel est l’impact d’une alimentation végétalienne sur la protection du climat? Et celui d’un voyage en train? Savez-vous quelles sont les décisions les plus efficaces pour protéger l’environnement? Voici une liste des dix conseils les plus performants. Commencez par le plus simple et développez des solutions communes pour les défis plus conséquents.

1. Votez pour notre avenir

Donnez votre voix au climat lors des votations et élections. Le site ecorating.ch évalue l’engagement des personnalités politiques en faveur de l’environnement. Même au niveau local, votre bulletin compte: dans les petites communes, il suffit souvent de quelques voix pour faire pencher la balance dans le bon sens. Ne ratez donc pas la prochaine assemblée communale! Vous contribuerez ainsi à organiser les infrastructures communes (réseau de transports, infrastructures scolaires ou sportives par exemple), ainsi que les différents services (protection civile, approvisionnement alimentaire et énergétique) de manière plus écologique, pour vous, mais aussi pour le bien de tous.
Cliquez ici pour en savoir plus.

2. L’union fait la force

En unissant vos efforts à ceux de votre famille, de vos voisins et de vos connaissances, vous œuvrerez bien plus en faveur de l’environnement que si chacun agit seul dans son coin. Rendez votre entourage attentif à la beauté de notre planète et encouragez vos proches à s’engager à vos côtés pour nos ressources naturelles vitales. Regardez ensemble un documentaire (par exemple: Our Planet), discutez avant les élections et votations, organisez un cercle privé de troc de vêtements... Les idées d’échanges ne manquent pas, laissez libre cours à votre créativité!

3. Troquez le Machu Pichu pour le Matterhorn

Passez vos vacances en Suisse ou dans un pays proche. Votre empreinte carbone s’en trouvera grandement préservée. Saviez-vous par exemple qu’un aller-retour en business class pour la Nouvelle-Zélande a autant d’impact sur le climat que huit mois de vie quotidienne moyenne en Suisse en 2015 (logement, alimentation et voyages inclus)? Le comparatif entre kilomètres parcourus en train et en avion est aussi impressionnant: un kilomètre en avion est quatre fois (avec une locomotive diesel) à 45 fois (locomotive électrique en Suisse) plus nocif pour le climat qu’un kilomètre en train. Heureusement, de nombreuses destinations de vacances sont facilement accessibles par le rail!
Plus d’informations à ce sujet:

©
Cervin-dessus de Zermatt
©
Palais fédéral de Berne
©
Jugendliche vor einem Plakat zum OVershoot Day

4. Laissez-vous conduire

Bougez malin, utilisez les transports en commun! En remplaçant un trajet de 20 km en voiture à essence par le train pour vous rendre au travail, vous économiserez par exemple 1,7 tonne de CO2 chaque année. Cela correspond environ à un huitième de ce que nous devrions réduire le plus rapidement possible par personne en Suisse pour atteindre les objectifs climatiques internationaux. Rapides, fiables, confortables et respectueux de l’environnement, les transports publics helvétiques font partie des meilleurs au monde. Profitez de cette offre de qualité pour vos trajets professionnels et vos loisirs. Autre atout: les transports en commun ne produisent qu’une fraction des émissions de gaz à effet de serre, des particules fines et du bruit générés par le trafic individuel.
Cliquez ici pour en savoir plus.

5. Le panier de courses, l’allié du quotidien

Notre comportement alimentaire nous permet d’alléger nos émissions de CO2: réduire sa consommation hebdomadaire de viande de 2 kg à 300 g économise ainsi 1 tonne de CO2 par an. Les végétariens et végétaliens possèdent bien sûr un bilan encore meilleur. En passant à un régime végétarien, le citoyen suisse avec une consommation de viande moyenne abaissera son empreinte écologique alimentaire d’environ 25%, et même de 35 à 40% en adoptant une alimentation végétalienne. Pourquoi ne pas essayer et découvrir votre plat végan préféré? Bon appétit!

  • Cliquez ici pour en savoir plus sur les produits laitiers et carnés.
  • Cliquez ici pour obtenir également une réponse aux principales questions sur la relation entre alimentation et développement durable.

6. L’attrait de la sobriété

Regardez autour de vous: quelles choses possédez-vous depuis des lustres? Utilisez les objets et les vêtements aussi longtemps que possible. Entre 2000 et 2014, la consommation mondiale d’habits a par exemple doublé, or il faut souvent beaucoup d’énergie et de matières premières pour produire des marchandises ou proposer des services. Mieux vaut donc adopter une approche durable et n’acheter que ce qui nous rend vraiment heureux.

Lorsqu’acheter un objet vous tente, prenez celui-ci en main quelques instants. Demandez-vous s’il vous rendra véritablement heureux et si oui, pendant combien de temps. Réfléchissez aux possibilités de l’emprunter ou même de vous en passer. Pouvez-vous réparer ou faire réparer des objets cassés? Il existe désormais plus de 160 Repair Cafés en Suisse: sur la page du repair-cafe, vous en trouverez forcément un près de chez vous.

Si vous avez besoin d’un appareil ménager ou électrique, vous trouverez sur topten.ch la meilleure sélection d’un point de vue écologique. La célèbre plateforme suisse recense en effet les produits présentant la consommation d’électricité et l’impact environnemental les plus faibles.

©
Femme avec liste d'achats acheter des légumes
©
Femme voyageant dans le train
©
Kleiderständer

7. Non au gaspillage alimentaire

Ne laissez plus rien se perdre ni moisir! En Suisse, environ un tiers des aliments sont jetés, entre le champ et l'assiette.  Si nous ne produisons et n'achetons que ce que nous voulons réellement manger, nous évitons une grande quantité de CO2. La quantité économisée est équivalente à 500 kg de CO2 par personne et par an. Comment procéder? Achetez de manière responsable et réfléchissez à l'avance aux aliments dont vous avez effectivement besoin. Même les aliments dont la date de péremption («à consommer de préférence avant», est dépassée peuvent généralement être mangés sans hésitation. Par contre, il faut absolument respecter la date limite de consommation.
Cliquez ici pour en savoir plus sur le gaspillage alimentaire.

8. Le bio c’est mieux

Lorsque vous faites vos courses, privilégiez les produits issus de l’agriculture biologique et n’hésitez pas à demander si vous n’en trouvez pas. Les surfaces cultivées de manière biologique ne sont pas dénaturées par des pesticides et l’utilisation d’engrais artificiels y est interdite. Cette forme d’agriculture réduit considérablement l’impact sur les sols et les cours d’eau et préserve la fertilité ainsi que la diversité de la faune et de la flore à long terme.
Plus d’informations à ce sujet:

9. Moins chauffer pour le climat

Pour chauffer votre logement, privilégiez les pompes à chaleur labellisées «PAC système-module», les panneaux solaires, les installations photovoltaïques ou l’électricité verte estampillée «naturemade star». Les chaudières à bois modernes constituent aussi une bonne alternative pour le climat, en particulier dans les immeubles résidentiels.

Les chaudières électriques, au gaz ou au mazout devraient être remplacées dès que possible par l’un des systèmes ci-dessus. En effet, un chauffage au mazout émet 10 à 12 fois plus de gaz à effet de serre qu’une pompe à chaleur ou un collecteur solaire (associé à un chauffage au bois par exemple). Quant au chauffage électrique, il gaspille environ six fois plus d’énergie qu’une pompe à chaleur.

Vous trouverez les pompes à chaleur les plus performantes, ainsi que des conseils et check-lists, sur topten.ch. La plateforme recense également les meilleurs chauffages à pellets, boilers avec pompe à chaleur, pompes thermiques et fenêtres, et offre un aperçu des meilleurs fournisseurs d’électricité verte en Suisse. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’énergie solaire.

10. Investissez et placez votre argent de manière écologique et durable

Votre argent peut vous permettre de poursuivre des objectifs dépassant le simple aspect financier et de participer activement au bien-être de la nature, de l’environnement et de la société. Renseignez-vous auprès de votre banque pour savoir comment investir durablement (placements, prévoyance, crédits).

  • Retrouvez des conseils plus détaillés à ce sujet ici.
  • Cliquez ici pour en savoir plus sur la finance durable.

L’ensemble du contenu de ces éco-conseils sert exclusivement un but informatif et ne constituent pas de la publicité ou des offres pour des services financiers, de placement ou de conseil. Les informations présentées ici ne sont pas une incitation à acheter ou à vendre des titres, des produits dérivés ou tout autre instrument financier. Le WWF n’assume aucune responsabilité, implicitement ou explicitement, pour l’actualité, l’exactitude, l’exhaustivité ou la qualité des informations ou opinions exposées ici. Le WWF ne peut en aucun cas être tenu pour responsable des pertes ou des dommages encourus, quels qu’ils soient, pertes financières incluses.

Voici ce que vous pouvez faire en outre

Notre calculateur d'empreinte écologique vous montre l'évolution de votre empreinte personnelle et vous propose des conseils personnalisés. Dans l'application Guide du WWF, vous trouverez plusieurs guides d'achats afin de vous orienter vers une consommation durable. Vous trouverez d'autres conseils et réponses dans la rubrique "Mon empreinte".

©
Sun met derrière la terre sous

Calculateur d'empreinte écologique

Evaluez votre impact personnel sur l'environnement et suivez nos conseils personnalisés pour l'améliorer.

©
Personne tenant smartphone avec application open guide WWF

Application Guide WWF

Cette application centralise tous nos éco-conseils: guides alimentaires et bien d'autres astuces pour un mode de vie plus durable.

©
Fünf Planeten Erde nebeneinander

Mon Empreinte

Conseils et questions fréquentes sur l’alimentation, la consommation, la mobilité, le logement & l’énergie