bateau de pêche en haute mer

Surpêche

Dans presque tous les océans du monde et les grands lacs, la quantité de poissons capturés empêche la reconstitution des stocks. Bien qu'environ un tiers de l'ensemble des espèces soit victime de surpêche ou sur le point de l'être, la pêche intensive se poursuit. A l'échelle planétaire, le nombre de prises reste toutefois stable – un signe indéniable de surpêche! 

Quantités de poissons pêchés dans le monde

millions de tonnes

Les quantités de poisson pêché ont fortement augmenté depuis 1950. Source: FAO 2016

Les mers et océans, qui couvrent les deux tiers de la surface du globe, abritent environ 250 000 espèces. Ils constituent également une source de nourriture essentielle pour les quelque 7,5 milliards d'êtres humains qui peuplent actuellement notre planète. En effet, les poissons fournissent près de 7 pour cent des protéines consommées par la population mondiale. Sustenter autant de personnes nécessite une grande quantité de poisson: plus de 90 millions de tonnes sont pêchées chaque année dans les eaux du monde entier.

La pêche s'est tellement intensifiée au cours de 60 dernières années qu'environ un tiers des effectifs de poissons sont en situation de surpêche – ce chiffre s'élève même à 93% en mer Méditerranée. En d'autres termes, on capture plus de ces poissons qu’ils ne s’en reproduit. Très industrialisée, la pêche utilise aujourd'hui diverses méthodes, telles que les chaluts, qui prennent des quantités considérables et peuvent avoir une influence destructrice sur les eaux profondes et les fonds marins.

Dispositif d'échosondeur montre une école de maquereaux dans les îles Shetland en Ecosse.
Un employé du ministère a examiné la pêche du maquereau sur le bateau au large des îles Shetland en Ecosse.
est attrapé un réseau de maquereaux au large des îles Shetland en Ecosse.

Les quantités pêchées sont supérieures aux valeurs tolérables d'un point de vue écologique.

Des stocks de poissons bientôt victimes de surpêche

Selon la FAO, 58% des stocks de poissons sont exploités au maximum.

Les causes de la surpêche sont multiples. La consommation de produits de la mer croît et nourrit un commerce mondial. Globalement, le nombre de chalutiers est deux fois et demi supérieur à ce qui serait supportable. Les puissants lobbies du secteur défendent des quotas utiles à leurs intérêts économiques à court terme, nettement supérieurs aux valeurs tolérables d'un point de vue écologique. L'UE fixe des quantités de prises autorisées pour les eaux européennes. Or ces dernières années, ces quotas, qui font l’objet de débats politiques, ont dépassé de 41% en moyenne les recommandations scientifiques. Si les stocks de poissons en Méditerranée sont victimes d’une surpêche massive, ils sont également fortement décimés dans les autres mers du continent.

Par ailleurs, la pêche illégale est répandue. Selon les experts, entre 14 et 33% des prises mondiales sont illicites ou non déclarées. En outre, de plus en plus de poissons proviennent de l'aquaculture. Depuis 2014, plus de la moitié des spécimens consommés dans le monde sont élevés ainsi. Cependant, les espèces carnassières issues de l'aquaculture, tels que le saumon ou le thon, se nourrissent de poissons sauvages. La demande correspondante est donc en pleine croissance: pour 1 kg de thon d'aquaculture, il faut compter environ 15 kg de poisson.

Le WWF lutte contre la surpêche.

Nous défendons une pêche durable. A l'échelle nationale et internationale, nous nous engageons en faveur de quotas stricts, s'appuyant sur des données scientifiquement étayées, et de méthodes de pêche respectueuses. Nous sommes également présents dans les pays qui pratiquent la pêche. Nous avons par exemple monté aux Philippines un projet visant à promouvoir la pêche durable du thon albacore. En Suisse, nous collaborons avec des détaillants afin qu'ils limitent leur offre à des poissons et fruits de mer durables. Nos guides d'achat aident les consommateurs à faire les bons choix.

Ce que vous pouvez faire

Notre guide vous aide à savoir quel poisson manger en toute bonne conscience ou quels fruits de mer éviter à tout prix. En achetant le certificat Océans du WWF, vous vous engagez en faveur du maintien de cet immense habitat. Nous vous en sommes très reconnaissants.

Huîtres fruits de mer et guide poissons

Guide Poissons & fruits de mer

Découvrez quelles espèces de poissons et de fruits de mer vous pouvez déguster en toute sérénité.

Sea-document du WWF-Store

Certificat Océans

Le Certificat Océans est le cadeau idéal pour faire plaisir tout en réalisant une bonne action. Aidez-nous à protéger les mers du globe.